Emmanuel Macron : "Ce soir, la France l'a emporté"

  • A
  • A
Emmanuel Macron : "Ce soir, la France l'a emporté"
Peu après 22h30, le nouveau président de la République élu s'est exprimé devant la foule sur la scène de l'esplanade du Louvre@ Capture d'écran TF1
Partagez sur :

Peu après 22h30, le nouveau président de la République élu s'est exprimé devant ses partisans réunis sur l'esplanade du Louvre, à Paris.

DISCOURS

Le président élu Emmanuel Macron est arrivé dimanche soir peu après 22h30, au son de L'Ode à la joie de Beethoven, l'hymne européen, dans la cour du Louvre à Paris, où l'attendaient des milliers de ses partisans. "Merci mes amis, merci d'être là, de vous être battus avec courage et bienveillance parce que oui ce soir, vous l'avez emporté, la France l'a emporté !", a-t-il lancé devant la foule.

"Tout le monde nous disait que c’était impossible". "Ce que nous avons fait depuis tant et tant de mois n'a ni précédent ni équivalent. Tout le monde nous disait que c’était impossible mais ils ne connaissaient pas la France", a-t-il encore scandé, quelques instants après avoir traversé la cour, seul, le visage grave, pour se diriger à la tribune où il a été accueilli par des applaudissements nourris.

"Je sais qu'il ne s'agit pas là d'un blanc-seing". "Je veux avoir un mot pour les Français qui ont voté pour moi sans avoir nos idées. Vous vous êtes engagés, et je sais qu'il ne s'agit pas là d'un blanc-seing", a-t-il assuré, avant d'avoir un mot pour ceux qui ont voté Marine Le Pen. "Ils ont exprimé aujourd'hui une colère, un désarroi, parfois des convictions. Je les respecte. Mais je ferai tout durant les cinq années qui viennent pour qu'ils n'aient plus aucune raison de voter pour les extrêmes", a-t-il dit, appelant à arrêter les sifflets à l'égard de son adversaire frontiste défaite. 

"J'aurai encore besoin de vous" aux législatives. Emmanuel Macron a également annoncé son prochain combat : les législatives des 11 et 18 juin prochains. "Notre tâche est immense. Elle imposera de construire dès demain une majorité vraie, une majorité forte. Cette majorité de changement, c'est ce à quoi le pays aspire, et c'est ce qu'il mérite. (...) Et c'est ce que j'attends de vous dans six semaines, parce que j'ai encore et encore besoin de vous !", a-t-il exhorté. Et d'être rejoint sur scène par ses proches, dont sa femme Brigitte Macron, avant d'entonner une Marseillaise reprise en chœur par ses partisans.

Le résultat. Emmanuel Macron a été élu dimanche président de la République en battant largement la candidate d'extrême droite Marine Le Pen, lors d'un second tour marqué par une forte abstention. Emmanuel Macron a obtenu entre 65 et 66,1% des voix face à Marine Le Pen (33,9% à 35%), selon les premières estimations disponibles dimanche soir. Le second tour a été marqué par la plus forte abstention depuis 1969, qui devrait selon les sondeurs dépasser les 25%. Contrairement à 2002 où la présence du Front national avait mobilisé, la participation recule nettement par rapport au 1er tour (22,23%).