Elysée : la réunion du matin supprimée

  • A
  • A
Elysée : la réunion du matin supprimée
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les conseillers de Nicolas Sarkozy, lassé par trop de couacs, ne se verront plus chaque jour.

Depuis l’élection de Nicolas Sarkozy en mai 2007, ses principaux conseillers se réunissaient chaque matin aux environs de 8h30. Une véritable institution, un gouvernement bis, qui a finalement été dissous. Selon les informations d’Europe 1, Claude Guéant, le secrétaire général de l’Elysée, qui présidait ce brainstorming quotidien, organisera à partir de mardi le "travail collectif différemment".

Charon, la goutte d’eau

Il semble que ce soit la sortie de Pierre Charon qui ait définitivement fait déborder le vase élyséen. Le conseiller en communication du chef de l’Etat avait lui-même donné un écho national à l’affaire de la rumeur sur le couple présidentiel, en parlant de complot peut-être ourdi par des milieux financiers internationaux. Lundi, le Figaro croyait savoir que l’homme avait été évincé de la fameuse réunion du matin en représailles à son absence de discrétion. "Erreur ", avait répondu Pierre Charon à Rue 89, avant de lâcher l’information : "la réunion du matin est supprimée sine die."

Si la douzaine d’autres conseillers concernés par le rendez-vous ont pour l’heure refusé de confirmer la nouvelle, cette suppression serait la suite logique de plusieurs faits qui ont peu à peu amené Nicolas Sarkozy à prendre ses distance avec cette task force. Depuis plusieurs mois d’ailleurs, le chef de l’Etat ne participait plus que rarement à la réunion.

Altercation Guaino-Soubie

Les fuites dans la presse, d’abord, étaient beaucoup trop nombreuses au goût du président. L’ambiance ensuite. Elle était devenue délétère, depuis notamment une altercation en décembre dernier entre Henri Guaino et Raymond Soubie. Le second avait reproché au premier de déstabiliser la majorité en soutenant la pétition du Journal du Dimanche en faveur du maintien de l’enseignement de l’histoire pour les terminales scientifiques. Furieux, la plume de Nicolas Sarkozy avait décidé depuis de boycotter le rendez-vous.

Henri Guaino était toutefois présent lundi quand Nicolas Sarkozy en personne a annoncé à ses plus proches collaborateurs la suppression de la réunion quotidienne. Alors que le chef de l’Etat est au plus bas dans les sondages, c’est un autre symbole du style Sarkozy qui s’effondre. Le président de la République pourrait désormais décider de purement et simplement refonder son cabinet.