ELYSEE 2012, LE 18H’ : Yade roule pour Sarkozy

  • A
  • A
ELYSEE 2012, LE 18H’ : Yade roule pour Sarkozy
Comme en 2007, et sans surprise, Rama Yade va soutenir Nicolas Sarkozy.@ MAXPPP
Partagez sur :

Yade rallie, Sarkozy raille Cohn-Bendit râle : voici notre carnet de campagne.

Besoin d’un brief sur la journée politique ? Europe1.fr vous propose un résumé de ce qui s’est passé aujourd’hui, en 3 minutes chrono’.

ILS L’ONT FAIT

# Le fait du jour : Yade va rallier Sarkozy

Malgré le ralliement de son mentor Jean-Louis Borloo, Rama Yade n'avait pas encore officialisé son soutien à Nicolas Sarkozy.Ce devrait être bientôt chose faite. Arès plusieurs semaines d'hésitation, l'ex-secrétaire d'Etat va se rallier samedi. Selon Michaël Darmon, d’iTélé, qui confirmait une information de RTL, elle sera présente au meeting du président sortant samedi à Versailles.





@ramayade sera présente demain au meeting de @NicolasSarkozy avec les jeunes qui aura lieu Porte de Versailles à Paris

Mar  30 via webFavoriteRetweetReply

# Le people du jour : Didier Wampas assume son soutien à Hollande

A l’un de ses amis chanteurs qui lui disait sa "honte" de le voir soutenir François Hollande, Didier Wampas répond par une tribune dans le Huffington Post. "C'est la première fois, depuis que je vote, que je ressens le besoin, voire même l'obligation morale, de m'impliquer dans la campagne", écrit l’interprète de Chirac en prison. Le chanteur explique ensuite ressentir "vraiment un sentiment de malaise et de danger quand je vois la droite jouer avec ce qu'il y a de plus malsain au fond de l'âme humaine et dresser les gens les uns contre les autres."

ILS L’ONT DIT

# Le désabusé du jour : Cohn-Bendit "s’emmerde"

Pas vraiment passionné par la campagne, "Dany". "On s'emmerde dans cette campagne. Je fais une proposition révolutionnaire : on vote tous dimanche et c'est fini. De toute façon, ils vont encore nous dire la même chose pendant trois semaines", lâche Daniel Cohn-Bendit sur Europe 1.

# La pique du jour : Hollande "n’a pas l’intention d’être chef du tout"

La saillie est signée Nicolas Sarkozy. Le président sortant ironise, vendredi sur Europe 1, sur François Hollande, qui avait assuré, la veille dans le journal Le Monde, ne pas vouloir confondre chef d'Etat, de majorité et de parti. "Il n'a pas l'intention d'être chef du tout. Je le crois", a-t-il lancé. "Quand on est chef de l'Etat, il faut assumer ses responsabilités, prendre des engagements et être capable de décider. Si François Hollande n'a pas l'intention d'être chef de majorité, chef de parti, chef d'Etat, c'est assez crédible", a raillé le candidat de l'UMP.