ELYSEE 2012 : LE 18H’ - Tu te tais 5 minutes !

  • A
  • A
ELYSEE 2012 : LE 18H’ - Tu te tais 5 minutes !
@ REUTERS
Partagez sur :

Le coup de sang de Pécresse, un débat qui fait flop, voici notre carnet de campagne.

Besoin d’un brief sur la journée politique ? Europe1.fr vous propose un résumé de ce qui s’est passé aujourd’hui, en 3 minutes chrono’.

ILS L’ONT FAIT

# Les candidats en prime les 11 et 12 avril

Selon les informations d'Europe 1, deux émissions spéciales des Paroles et Des Actes sont programmées en prime time, sur France 2, les 11 et 12 avril. A chaque fois, le journaliste David Pujadas interrogera cinq candidats, les uns après les autres, pendant 20 minutes.

# La vidéo du jour : Pécresse s'énerve

"Tu te tais 5 minutes !" En campagne sur le marché du Blanc-Mesnil, en Seine-Saint-Denis, Valérie Pécresse a été interpellée par de jeunes militants socialistes qui distribuaient des tracts. Pour se faire entendre, la ministre du Budget a pris sa plus grosse voix.









ILS L’ONT DIT

# Le tweet du jour : Duflot encourage Joly

"Ma candidate est une sacrée personne !  À demain en meeting à Nantes, tous avec elle !" La secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts, Cécile Duflot, a adressé ses encouragements à Eva Joly, mardi, sur son compte Twitter.  La candidate des Verts à l'Elysée est sortie lundi de l'hôpital parisien Cochin après avoir fait une chute en sortant d'un cinéma la veille.



# Le mot du jour : moraliser

Une fois n'est pas coutume, François Hollande a cité François Bayrou, mardi, lors d'un meeting à Tours, évoquant la proposition du candidat centriste, formulée sur fond d'affaire Bettencourt, de réformer la législation sur le financement des campagnes présidentielles. Le candidat PS a promis, s'il est élu, une "nouvelle réforme" du financement des partis politiques et des campagnes électorales.

# La phrase du jour : Montebourg tacle Sarkozy

"A la tête de l'Etat, nous avons une sorte de gamin mal élevé qui use et abuse de la France comme d'un jouet qui ne lui appartient pas", a lancé sur France Inter le député de Saône-et-Loire et représentant spécial de François Hollande, Arnaud Montebourg.