ELYSEE 2012, LE 18H’ : Sarkozy taclé à Strasbourg

  • A
  • A
ELYSEE 2012, LE 18H’ : Sarkozy taclé à Strasbourg
@ REUTERS
Partagez sur :

Le Pen obtient les 500 parrainages, Sarkozy taclé sur sa droitisation : voici notre carnet de campagne.

Besoin d’un brief sur la journée politique ? Europe1.fr vous propose un résumé de ce qui s’est passé aujourd’hui, en 3 minutes chrono’.

ILS L’ONT DIT

# Le tacle du jour - "Qui est le candidat de l’extrême droite ?"

Sa proposition de réformer l’espace Schengen, mais aussi la droitisation de sa campagne, ne semblent pas plaire à tout le monde au parlement européen. Guy Verhofstadt, chef de file des députés européens libéraux de l’ADLE et ancien Premier ministre belge, a ainsi sévèrement critiqué le président français dans l’hémicycle européen. "Dire que la moitié des immigrations doivent quitter la France, comme le président M. Sarkozy le dit, s’attaquer au halal, au même moment s’attaquer aux autres partenaires en ce qui concerne Schengen… moi je me demande en fait qui est le candidat de l’extrême droite. Est-ce que c’est le Pen ou est-ce que c’est Sarkozy ?", a lancé celui qui siège aux côtés notamment des élus du Modem.





# Le titre du jour - "Nicolas Le Pen"

Guy Verhofsdadt n’est pas le seul a critiquer la dérive droitière de Nicolas Sarkozy. Dans un éditorial acide, publié mardi, le Wall Street Journalrebaptise ainsi Nicolas Sarkozy en "Nicolas Le Pen" et fustige ses propos sur l'immigration. "La récente poussée de xénophobie du président français est assez cynique", peut-on lire dans le quotidien américain. "Ce débat sur l’immigration est avant tout une diversion vis-à-vis de l’anxiété des Français", juge encore le journal, qui s'interroge sur la portée économique d'une réduction drastique de l'immigration dans un pays vieillissant comme la France.

ILS L’ONT FAIT

# Le fait du jour - Marine Le Pen obtient ses 500 signatures

C’est un (faux ?) suspense long de plusieurs semaines qui a pris fin mardi. Marine Le Pen a officiellement annoncé qu’elle disposait des 500 signatures d’élus indispensables à sa candidature à l’élection présidentielle. La candidate du Front national en a profité pour annoncer à 16 heures dans son fief d’Hénin-Beaumont… sa candidature à l’élection présidentielle. Une annonce qui n’a surpris personne. A noter que Nicolas Dupont-Aignan a également annoncé bénéficié du nombre suffisant de signatures.

Un non-événement pour Laurent Wauquiez, le ministre du Budget, qui a eu ce commentaire lapidaire sur Twitter :





le FN a donc ses signatures. Tout ce cirque pour rien, comme à chaque élection...

Mar 13 via webFavoriteRetweetReply

# Le sondage du jour - Sarkozy encore devant

Pour la deuxième fois, un sondage donne Nicolas Sarkozy en tête des intentions de vote au premier tour. Selon les derniers résultats de l’enquête quotidienne Ifop-Fiducial pour Paris Match, Nicolas Sarkozy gagne un demi-point à 28,5 %, alors que son adversaire socialiste François Hollande perd 1 point à 27,5 %.  Lundi soir, l’étude Ifop-Fiducial pour Europe 1, Paris Match et Public Sénat donnait, pour la première fois dela campagne, Nicolas Sarkozy en tête au premier tour en termes d’intentions de vote.