ELYSEE 2012 : LE 18H' - La drague des électeurs du FN

  • A
  • A
ELYSEE 2012 : LE 18H' - La drague des électeurs du FN
@ REUTERS
Partagez sur :

Hollande refuse un débat radio, Pécresse tweete trop vite, voici notre carnet de campagne.

Besoin d’un brief sur la journée politique ? Europe1.fr vous propose un résumé de ce qui s’est passé aujourd’hui, en 3 minutes chrono’.
 

ILS L’ONT FAIT

# Le fait du jour : Les électeurs du FN dragués de tout côté

S'adresser aux électeurs FN. Les deux prétendants à l'Elysée s'y sont employés, mardi. Le vote Front national n'est "pas répréhensible", a fait valoir Nicolas Sarkozy, qui précisera mercredi et jeudi soir à la télévision ses engagements envers ces électeurs. Quant à François Hollande, il affiche dans Libération sa volonté de "convaincre" l'électorat du FN "dont une partie vient de la gauche".

# Le refus du jour : Hollande décline un débat radio

François Hollande a refusé mardi le débat proposé aux deux finalistes de la présidentielle par quatre grandes radios, Europe 1, France Inter, RMC et RTL. "Il y a un débat prévu. Les télévisions, les radios, peuvent parfaitement l'organiser ensemble, c'est leur responsabilité", a indiqué le candidat socialiste. "Mais plusieurs… les radios, Internet… Pourquoi aller multiplier ce qui doit être fait et bien fait ?", s'est ensuite interrogé le candidat socialiste. Nicolas Sarkozy a, lui, déclaré qu'il acceptait "sans condition" l'offre de débat mais qu'il lui serait "difficile de débattre tout seul".

ILS L'ONT DIT

# La confidence du jour : les petites manies de François H.

Valérie Trierweiler, compagne de François Hollande, dévoile dans Femme actuelle, à paraître samedi les petites manies du candidat socialiste. On apprend des choses passionnantes : "Au quotidien, c'est un homme qui s'investit dans la vie de la maison. Il fait les courses, cuisine - avec beaucoup de beurre !", confie Valérie Trierweiler. "Sa petite manie ? Ne jamais fermer les portes des placards ou des pièces", raconte la journaliste. "Mais finalement, j'ai compris qu'il s'agissait d'un trait de caractère : il ne ferme jamais la porte à qui que ce soit et n'a rien à cacher", assure sa compagne.

# Le tweet du jour : Pécresse va (un peu) trop vite

Comme l'a déniché Le Lab, Valérie Pécresse devrait vérifier ses chiffres avant de tweeter. La porte-parole du gouvernement écrit sur son compte Twitter que 25 sénateurs bayouristes vont rejoindre Nicolas Sarkozy pour le second tour. Or, le Sénat compte sept élus du Modem.







# Le rappel à l'ordre du jour : Sarkozy tacle Juppé

"Il ferait mieux de se concentrer sur le deuxième tour". Nicolas Sarkozy a rappelé à l'ordre Alain Juppé en l'invitant à se concentrer sur le second tour de la présidentielle plutôt que sur l'avenir de l'UMP, mardi matin, sur France 2. La veille, le ministre des Affaires étrangères  avait déclaré que, en cas de défaite, ils seraient "un certain nombre à tout faire pour que l'UMP garde sa cohésion".