Elections régionales : la gauche perdrait l'Ile-de-France

  • A
  • A
Elections régionales : la gauche perdrait l'Ile-de-France
@ CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
Partagez sur :

Selon un sondage de l'institut Odexa, la gauche perdrait la région Ile-de-France lors des élections de décembre. 

La droite est favorite pour remporter en décembre les élections régionales en Ile-de-France, région pourtant ancrée à gauche depuis 17 ans, selon un sondage de l'institut Odoxa pour BFM TV et Le Parisien.

Au premier tour. Sur 1.000 personnes interrogées entre le 29 septembre et le 2 octobre, seulement 24% voteraient au premier tour pour la liste conduite par le président socialiste de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone. Celle du parti Les Républicains (LR), conduite par l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy Valérie Pécresse, recueillerait 34% des suffrages et celle du Front national 20%.

Au second tour. Au second tour, la liste LR, soutenue par les centristes de l'UDI et du Modem, arriverait en tête avec 41% des voix. Celle conduite par Claude Bartolone soutenue par le PS et le Parti radical de gauche ne recueillerait que 38% des suffrages, malgré l'hypothèse d'un ralliement d'Europe-Ecologie-Les Verts. Le Front national obtiendrait pour sa part 21% des voix.

L'analyse. L'écart entre les listes PS et LR est "considérable et ne s'est nullement réduit depuis ces derniers mois", souligne le président d'Odoxa, Gaël Sliman. "Alors que la liste PS stagne dans les intentions de vote, les autres listes de gauche reculent, ce qui fait baisser le total gauche" pour le second tour, ajoute-t-il. Il en tire la conclusion qu'il n'y a pas eu d'"effet Bartolone". Au contraire, écrit-il, le retard de la gauche dans son ensemble s'est même accentuée. "Si ce résultat se confirmait en décembre, ce serait un terrible coup dur pour le PS", conclut Gaël Sliman.