Elections régionales 2015 : Wauquiez vainqueur face à la gauche et au FN en Auvergne-Rhône-Alpes

  • A
  • A
Elections régionales 2015 : Wauquiez vainqueur face à la gauche et au FN en Auvergne-Rhône-Alpes
@ AFP
Partagez sur :

Jean-Jack Queyranne, président socialiste sortant de la région Rhône-Alpes, n'a pas réussi à faire tomber l'ambitieux Laurent Wauquiez.

Laurent Wauquiez, tête de liste de l’union de la droite, est arrivé en tête du second tour en Auvergne-Rhône-Alpes avec 40,61% des suffrages selon les résultats définitifs communiqués par le ministère de l'Intérieur. Il a réussi, comme au premier tour, à battre Jean-Jack Queyranne (union de la gauche), président socialiste sortant de la région Rhône-Alpes, qui obtient 36,84% des voix. Le candidat FN Christophe Boudot recueille, quant à lui, 22,55% des suffrages exprimés. Jean-Jack Queyranne, 70 ans, briguait un troisième mandat à la présidence du conseil régional. Il essuie un échec cuisant après avoir rencontré des difficultés lors de sa campagne au sein de ses propres troupes. 

La deuxième région de France en termes de PIB (225 milliards d’euros selon le Cevipof), de population (7,5 millions d’habitants) et de superficie (près de 70.000 km²) sera donc dirigée par l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy, tenant de l’aile droite des Républicains qui s’était allié aux centristes dès le premier tour. Laurent Wauquiez a prévenu avant l’élection : "Si je suis élu président de Région, c’est clair, je ne serai pas ministre en 2017".

>> Retrouvez les résultats des élections régionales 

Une région particulière qui unit deux régions de taille et de poids démographique très inégaux : l’Auvergne et la région Rhône-Alpes. Sa position géographique est un atout de taille. Avec un PIB de 239 milliards en 2012 qui la situe juste après l’Île-de-France, elle contribue à 11,4% de la richesse nationale. Ce PIB rapporté à la population régionale est le plus élevé des régions hors de l’Île-de-France : 30 946 euros par habitant.