Elections régionales 2015 : un mouvement régionaliste pointe des irrégularités dans le Grand Est

  • A
  • A
Elections régionales 2015 : un mouvement régionaliste pointe des irrégularités dans le Grand Est
@ AFP
Partagez sur :

Dans les bureaux de vote en Alsace, le nom de Marine Le Pen figurait sur les bulletins du FN, de même que celui de Nicolas Dupont-Aignan sur ceux de la liste "Debout la France", selon un mouvement régionaliste. 

Un mouvement régionaliste alsacien a dénoncé des "irrégularités" dans le scrutin des régionales dimanche dans le Grand Est, où le FN et le parti "Debout la France" ont présenté selon lui des bulletins de vote non conformes au code électoral. Dans les bureaux de vote en Alsace, le nom de Marine Le Pen figurait sur les bulletins du FN, de même que celui de Nicolas Dupont-Aignan sur ceux de la liste "Debout la France", contrairement aux dispositions du code électoral, souligne le collectif "Les Alsaciens réunis"dans un communiqué. Le collectif qui soutient une liste régionaliste opposée à la réforme des régions, a annoncé qu'il intentera "des actions en justice" prochainement contre ces bulletins.

Le collectif invoque l'article 30 du code électoral qui stipule que "les bulletins ne peuvent pas comporter d'autres noms de personnes que celui du ou des candidats ou de leurs remplaçants éventuels". Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan ne sont pas candidats dans le Grand Est, mais leurs noms apparaissaient respectivement sur les bulletins des candidats de leur parti à la présidence de la future région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine (Acal), en l'occurrence les bulletins de Florian Philippot (FN) et de Laurent Jacobelli (Debout la France), affirme le collectif qui demande "l'interdiction de ces listes et la tenue de nouvelles élections".