Élection présidentielle : Le Pen, Fillon et Macron forment le trio de tête, selon un sondage

  • A
  • A
Élection présidentielle : Le Pen, Fillon et Macron forment le trio de tête, selon un sondage
Marine Le Pen arriverait devant François Fillon au premier tour, selon ce nouveau sondage@ FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :

Selon cette enquête, Marine Le Pen est devant François Fillon et Emmanuel Macron confirme son avant sur les candidats à la primaire de la gauche.

Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron arrivent en tête des intentions de vote en vue de la présidentielle d'avril-mai, selon un sondage Ipsos Sopra Steria pour Le Monde et le Cevipof, qui enregistre un tassement du candidat de la droite.

Le Pen devance Fillon. Selon cette enquête publiée jeudi, la présidente du Front national est désormais donnée en tête du premier tour devant François Fillon, qui occupait la première place dans la précédente vague réalisée début décembre. Marine Le Pen, qui doit donner dans deux semaines le coup d'envoi officiel de sa campagne, est créditée de 25% à 26% des intentions de vote selon les hypothèses, contre 23% à 25% au vainqueur de la primaire de la droite. Le député Les Républicains, dont le programme fait l'objet de critiques au sein de son propre camp, perd de trois à quatre points.

Macron passe la barre des 20%.Emmanuel Macron progresse quant à lui de plusieurs points : l'ex-ministre de l'Économie est crédité de 17% à 19% et passe même la barre des 20% dans l'hypothèse où Benoît Hamon ou Arnaud Montebourg seraient investis par le Parti socialiste, soit une progression de 3 à 4 points selon les cas.

Mélenchon devant Valls et Montebourg. Plus à gauche, le match entre Jean-Luc Mélenchon et le PS continue à tourner en faveur du premier, à qui Ipsos Sopra Steria prête un score de 14% à 15%, soit cinq à sept points de plus que Manuel Valls, Arnaud Montebourg ou Benoît Hamon.

L'indécision de Bayrou. Les sondeurs sont encore contraints de multiplier les hypothèses, en attendant la décision du centriste François Bayrou, qui entretient le suspense sur une possible candidature, et le second tour de la primaire de la "Belle Alliance populaire", prévu le 29 janvier. Pour le moment, 44 % des électeurs du MoDem, son parti, se disent prêts à voter pour Macron, rappelle Le Monde

Cette étude a été menée du 10 au 15 janvier auprès d'un panel représentatif de 15.921 personnes âgées de 18 ans et plus, régulièrement interrogées depuis novembre 2015.