Eglises incendiées : Cazeneuve adresse un "message de réconfort et de soutien" aux catholiques

  • A
  • A
Eglises incendiées : Cazeneuve adresse un "message de réconfort et de soutien" aux catholiques
@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

Le ministre de l'Intérieur a fait part dans un communiqué de sa "vive émotion" après l'incendie de deux églises à Fontainebleau et à Veneux-les-Sablons. 

Dans un  communiqué, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a fait part de sa "vive émotion" après l'incendie dimanche de deux églises à Fontainebleau et à Veneux-les-Sablons, en Seine-et-Marne, dont au moins un est d'origine criminelle. Le ministre "rappelle sa détermination à assurer la protection de tous les lieux de culte. Dans cette triste circonstance, il adresse aux fidèles du diocèse de Meaux et aux catholiques de France un message de réconfort et de soutien".



Probablement criminel à Fontainebleau... Deux églises ont brûlé sans faire de victime dimanche matin à Fontainebleau et à Veneux-les-Sablons, en Seine-et-Marne, ce qui a conduit le préfet à lancer un appel à une "vigilance accrue", a-t-on appris auprès d'élus et de source judiciaire, confirmant une information du Parisien. A Fontainebleau, c'est en ouvrant l'église Saint-Louis à 07h30 que la gardienne a donné l'alerte, voyant d'épaisses fumées s'échapper de l'édifice.

Les premières constatations de la police, qui n'ont pu être effectuées que dans l'après-midi en raison de fumées encore trop importantes, laissent pour l'instant penser "à un départ de feu d'origine volontaire", a affirmé à l'AFP le maire Frédéric Valletoux.  "On s'oriente vers une hypothèse criminelle", a confirmé le parquet de Fontainebleau, qui a confié l'enquête à la police judiciaire. "Trois foyers ont été clairement identifiés", a expliqué le maire.

... Accidentel Veneux-les-Sablons. à Un autre incendie s'est déclaré dans la matinée à Veneux-les-Sablons, près de Fontainebleau. "Les premières constatations effectuées orientent plus vers une hypothèse accidentelle", a commenté le parquet de Fontainebleau, également saisi pour cet incendie.