EELV "refuse toute expulsion" à Notre-Dame-des-Landes

  • A
  • A
EELV "refuse toute expulsion" à Notre-Dame-des-Landes
@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

Europe Ecologie-Les Verts soutient, vendredi, "la mobilisation pacifique contre l'aéroport Notre-Dame-des-Landes" et contre les expulsions, prévue samedi.

Europe Ecologie-Les Verts "apporte son soutien à la mobilisation pacifique contre l'aéroport Notre-Dame-des-Landes aux abords de Nantes et ailleurs, samedi 9 janvier, quelques jours avant d'éventuels arrêtés d'expulsion contre les occupants du site", a déclaré le parti dans un communiqué, vendredi. 

EELV et NPA sur la même ligne. EELV rappelle l'"opposition totale" des écologistes "à une absurdité économique et écologique", réclamant "l'abandon définitif du projet". Le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) a lui aussi appelé à la mobilisation samedi "pour contraindre le gouvernement à renoncer aux expulsions et plus largement à ce projet inutile", dénonçant dans un communiqué un "avis d'expulsion politique" pour les occupants du site.

Onze familles menacées d'expulsion. Les opposants au transfert de l'aéroport nantais à Notre-Dame-des-Landes comptent sur une "démonstration de force" samedi pour faire "plier" le gouvernement, en bloquant le périphérique avec des centaines de tracteurs, réponse à une menace d'expulsion de 11 familles d'habitants "historiques" et quatre agriculteurs. Le concessionnaire du futur aéroport déclaré d'utilité publique en 2008, Aéroports du Grand Ouest (AGO), filiale de Vinci, doit réclamer mercredi lors d'une audience à Nantes l'expulsion immédiate de ces habitants, assortie d'une astreinte journalière de 200 à 1.000 euros s'ils ne quittent pas les lieux et d'une mise sous séquestre de leurs biens et cheptels.