EELV ne votera "pas contre" le nouveau gouvernement

  • A
  • A
EELV ne votera "pas contre" le nouveau gouvernement
@ MAXPPP
Partagez sur :

SUSPENSE - C'est Jean-Vincent Placé qui l'a assuré samedi lors du Conseil fédéral d'Europe Ecologie-les Verts.

Après avoir refusé de participer au nouveau gouvernement, les écolos devrait toutefois voter pour la nouvelle équipe de Manuel Valls. C'est Jean-Vincent Placé, qui l'a assuré lors du Conseil fédéral d'Europe Ecologie-les Verts qui se tenait samedi à Paris.

"Il est certain qu'on ne votera pas contre". Un vote de confiance au nouveau gouvernement doit se tenir mardi à l'Assemblée. Afin de s'assurer de pouvoir compter sur les voies d'Europe Ecologie-Les Verts, Manuel Valls a convoqué une réunion lundi, vers 16 heures, avec les chefs de groupes parlementaires EELV. La décision du groupe à l'Assemblée sur le vote "aura lieu ensuite", a déclaré à la presse le chef de file des sénateurs EELV, Jean-Vincent Placé."Il est certain qu'on ne votera pas contre", s'est-il par ailleurs avancé.

Duflot déplore "la politique du verbe" de Hollande. Pour autant, le climat semble tendu, notamment avec le gouvernement. Seulement quelques jours après son départ du gouvernement, Cécile Duflot a qualifié la politique de François Hollande de "politique où le verbe est la communication sont plus que les actes". L'ex-ministre écologiste du Logement, qui a refusé lundi de participer au gouvernement Valls, a par ailleurs déclaré samedi que les écologistes "ont vocation" à "exercer le pouvoir".

Cécile Duflot

"Pour faire de l'écologie, il faut des écologistes". Mais en attendant d'avoir à nouveau des membres de son parti au gouvernement, la secrétaire nationale d'EELV, Emmanuelle Cosse, a souhaité mettre en garde la nouvelle ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal. Emmanuelle Cosse sur un éventuel abandon de l'écotaxe, assurant que "c'est l'absence d'écologie" qui "est une punition". "Pour faire de l'écologie, il faut des écologistes. Les premières déclarations de la nouvelle ministre en la matière confirme cet adage: souhaitant enterrer la taxe poids lourds sous prétexte qu'elle est anti-sociale, alors que c'est le manque d'écologie qui fragilise encore plus les plus défavorisées", a déclaré la secrétaire nationale d'EELV.

Royal visée. Des propos visant la toute nouvelle ministre de l'Ecologie. A peine installée dans ses nouvelles fonctions, Ségolène Royal s'est en effet prononcée jeudi en faveur d'une "remise à plat" de l'écotaxe, et de la recherche d'alternatives pour financer les infrastructures de transport. La toute nouvelle ministre de l'Ecologie a estimé que "l'écologie ne doit pas être punitive et on ne doit pas taxer des gens s'ils n'ont pas le choix de prendre le transport propre".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

ATTENDUE AU TOURNANT - Les Verts vigilants

MISE EN BOUCHE - Ecotaxe : Royal commence fort

RAPPEL - Les portiques écotaxe, c'est quoi ?

LA FRONDE - Ce "gâchis" qui divise les Verts