Edouard Martin distingue le PS de "Hollande ou Ayrault"

  • A
  • A
Edouard Martin distingue le PS de "Hollande ou Ayrault"
Partagez sur :

DISTANCE - L'ancien syndicaliste CFDT, qui avait fustigé la "traîtrise" de Jean-Marc Ayrault lors de la fermeture de Florange, s'est défendu de toute "incohérence".

"Le PS, ça n'est pas que Hollande et Ayrault", a affirmé Edouard Martin, tête de la liste socialiste dans le Grand-Est pour les européennes et ex-leader syndical d'ArcelorMittal à Florange, en appelant à "l'Europe du juste échange" lors de son premier grand meeting de campagne, mardi soir à Metz. L'ancien syndicaliste CFDT, qui avait fustigé la "traîtrise" de Jean-Marc Ayrault lors de la fermeture des hauts fourneaux de Florange avant de prendre la tête de cette liste pour les européennes, s'est défendu de toute "incohérence".

"Je vais être très clair: le PS, ça n'est pas que Ayrault et Hollande", a-t-il clamé. "Certes, les hauts fourneaux ont fermé, mais l'esprit de la lutte de Florange a permis beaucoup de choses: quand l'Etat veut, l'Etat peut", a-t-il dit. "Notre combat, c'était pas uniquement défendre une usine et des emplois, c'était aussi de dire: est-il normal que les intérêts d'une multinationale l'emportent sur les intérêts d'un pays", a encore affirmé Edouard Martin devant quelque 700 personnes, parmi lesquelles plusieurs dizaines de métallos d'ArcelorMittal portant chasuble orange et casque de chantier.