Ecoutes de Sarkozy : les juges ont clos leurs investigations

  • A
  • A
Ecoutes de Sarkozy : les juges ont clos leurs investigations
@ AFP
Partagez sur :

Les deux magistrates chargées de l'enquête sur les écoutes qui valent à Nicolas Sarkozy une mise en examen pour corruption ont fini leurs investigations. 

Va-t-on enfin connaître le dénouement de l'affaire des écoutes téléphoniques de Nicolas Sarkozy ? Les deux magistrates financières chargées de l'enquête sur ces écoutes, qui valent à Nicolas Sarkozy une mise en examen pour corruption, ont en tout cas terminé leurs investigations, a déclaré samedi une source judiciaire, confirmant une information de Mediapart.

L'affaire "Paul Bismuth". L'ancien chef de l'État est soupçonné d'avoir tenté d'obtenir, auprès du haut magistrat Gilbert Azibert, des informations couvertes par le secret judiciaire sur l'affaire Bettencourt. En échange de ces informations, il aurait promis d'intervenir en faveur de ce magistrat, pour qu'il obtienne un poste de prestige à Monaco. Ce qu'il n'a finalement pas fait.

La Cour de cassation doit se prononcer le 22 mars sur la validité des écoutes qui ont permis aux juges d'obtenir ces informations. Les téléphones de Nicolas Sarkozy et de son avocat Thierry Herzog avaient en effet été mis sur écoutes. L'ancien chef de l'Etat avait ouvert une ligne au nom de "Paul Bismuth". Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog et Gilbert Azibert contestent la légalité de ces écoutes judiciaires.