Duflot : "fermeté" pour les zones noires

  • A
  • A
Duflot : "fermeté" pour les zones noires
@ EUROPE 1
Partagez sur :

"Il faut avoir le courage d’assumer ses responsabilités", a estimé la chef de file des Verts.

Pour Cécile Duflot, il aurait fallu prendre les devants et ne pas construire dans des zones sur le littoral atlantique dont on savait qu’elles étaient dangereuses. Après le passage de la tempête Xynthia, il faut désormais "ne faut pas avoir peur de réparer les erreurs qui ont été commises", a expliqué la chef de file des Verts, invitée d’Europe 1 jeudi.

"On peut comprendre la colère des habitants et la tristesse. Et aussi se dire que quand il y a des situations de risques mortels, il faut avoir le courage d’assumer ses responsabilités comme le fait l’Etat", a résumé Cécile Duflot plaidant pour de la "fermeté" dans ce domaine. Jeudi, quatre ministres se sont rendus sur le terrain pour rappeler la décision du gouvernement.

De la pédagogie

Face à la colère des habitants dont les maisons vont être détruites, l’écologiste a défendu le principe des "zones noires". Tout en appelant à plus de "pédagogie".

"Personne n’a envie de vivre dans un endroit où il risque sa vie et celle de sa famille", a souligné Cécile Duflot. Interrogée sur l’attitude de Corinne Lepage, l’écologiste qui a choisi de défendre en tant qu’avocate les sinistrés, Cécile Duflot a simplement lancé cette interrogation : "et s’il y avait une nouvelle tempête ?"