"Du respect vis-à-vis de Jacques Chirac"

  • A
  • A
"Du respect vis-à-vis de Jacques Chirac"
Frédéric Salat-Baroux appelle à "ne pas instrumentaliser la parole de Jacques Chirac".@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1.FR - Le gendre de l'ancien président tempère les signes de ralliement de son clan.

Lui non plus ne fera aucune déclaration publique dans le cadre du scrutin pour la présidentielle. Comme son beau-père Jacques Chirac, Frédéric Salat-Baroux n'entend pas dire pour qui il votera, a-t-il expliqué à Europe1.fr. Le gendre a aussi appelé à "ne pas instrumentaliser la parole de Jacques Chirac", qui, selon Jean-Luc Barré, un autre proche de l'ancien président, voterait pour François Hollande.

"De part mes fonctions et ma relation avec Jacques Chirac, j'ai toujours veillé à ce qu'on n'instrumentalise pas sa parole", confie Frédéric Salat-Baroux, ajoutant s'être "appliqué cette règle à [lui]-même". "Je n'ai jamais fait de déclaration à propos de l'élection présidentielle", rappelle-t-il.

"Respect vis-à-vis de Chirac"

"C'est une question de respect vis-à-vis de Jacques Chirac et je continuerai à appliquer cette règle". Frédéric Salat-Baroux a précisé que ses propos engageaient son épouse, Claude Chirac. Interrogé sur sa fidélité à sa famille politique, il a en outre répondu : "j'ai toujours été un gaulliste, un gaulliste social, et je le resterai".

Un peu plus tôt dans la journée, l'entourage de l'ancien chef de l'Etat avait répondu à l'entretien publié par Le Parisien en affirmant que "personne n'est habilité à s'exprimer au nom de Jacques Chirac, qui ne fera aucune déclaration publique dans le cadre de ce scrutin".