DSK soigne son image au Grand journal

  • A
  • A
DSK soigne son image au Grand journal
Partagez sur :

Le patron du FMI a mesuré sa popularité et évité les sujets qui fâchent lors de l'émission phare de Canal +.

Dominique Strauss-Kahn, patron du FMI et au plus haut dans les sondages, candidat de gauche favori pour 2012, soigne son image auprès du grand public. Il est passé à l'offensive médiatique mercredi en étant invité du Grand journal de Canal +.

DSK a évité les pièges qu'on lui tendait sur son avenir politique, martelant: "Ce n'est pas mon sujet". "Vous avez des gens qui passent leur vie à vivre dans le passé" ou "dans l'avenir, moi je vis dans le présent", a-t-il souligné, très souriant.

L'ancien cadre du PS a éludé toutes les questions sur ses ambitions françaises ou sur le télescopage de calendrier des primaires socialistes (en 2011) et la fin de son mandat au Fonds monétaire international à l'automne 2012.

Sa popularité ? "Ca fait plaisir de voir que vos concitoyens vous aiment bien". "Il y a des moments où ils m'aimaient moins. C'est peut-être parce que je suis loin qu'ils m'aiment bien", a plaisanté le directeur du FMI, installé à Washington pour ses fonctions.

Son apparition à Canal + survient alors que, pour la première fois, début novembre, une enquête l'a donné battant Nicolas Sarkozy pour la présidentielle, avec 51% d'intentions de vote. Selon TNS-Sofrès mercredi, 36% des Français voient en lui le meilleur candidat socialiste pour 2012, 25 points devant Ségolène Royal.