DSK fait de l’ombre à Aubry

  • A
  • A
DSK fait de l’ombre à Aubry
@ MAXPPP
Partagez sur :

La première secrétaire commence à s’énerver de l’engouement suscité par le directeur du FMI.

La popularité de DSK va finir par vraiment agacer Martine Aubry. La confidence provient d’un de ses plus proches conseillers. En Chine, où elle séjourne depuis plus d’une semaine, la première secrétaire feint de n’accorder aucune importance à l’omniprésence médiatique du directeur du FMI. Mais commence à s’inquiéter des dernières enquêtes d’opinion.

Pour la première fois, un sondage BVA-Image & Stratégie pour Le Nouvel Observateur la place plus de 30 points derrière DSK dans l’hypothèse d’une candidature en 2012.
Le directeur général du FMI recueillerait les faveurs de 49% des Français, loin devant sa principale poursuivante, la première secrétaire du PS Martine Aubry (16%).

Sans surprise, l’ancien ministre de l’Economie est encore mieux placé (56%) auprès du panel de "leaders d’opinion" (élus, chefs d’entreprises, blogueurs et journalistes) constitué par BVA - Image & Stratégie.

L’écart se resserre un peu auprès des sympathisants de gauche : DSK rassemble 43% des préférences, contre 23% à Martine Aubry, Segolene Royal 11%, François Hollande et Bertrand Delanoe, 9% chacun, et Laurent Fabius, 2%.