DSK en tête d'un sondage jamais publié

  • A
  • A
DSK en tête d'un sondage jamais publié
Contactés par l'AFP, l'institut BVA et la rédaction du Parisien Magazine n'ont pas souhaité faire de commentaire sur le sondage non publié.@ REUTERS
Partagez sur :

Le Parisien Magazine a choisi de ne pas publier un sondage qui plaçait l'ex-patron du FMI en tête des personnalités qui "pourraient faire mieux que François Hollande".

Le sondage (enterré). Dominique Strauss-Kahn (DSK) semble conserver une certaine cote de popularité. Selon un sondage non publié du Parisien Magazine, l'ancien patron du FMI arriverait en tête des personnalités politiques qui "pourraient faire mieux que François Hollande". La rédaction a toutefois choisi de ne pas publier le sondage, par "choix rédactionnel", assure mardi France Info. Contactés par l'AFP, l'institut BVA et la rédaction du Parisien Magazine n'ont pas souhaité faire de commentaire.

"Un choix éditorial". Parmi les quatorze personnalités politiques proposées, Dominique Strauss-Kahn (DSK) serait arrivé largement en tête, avec 56% des personnes interrogées qui pensaient que l'ancien patron du FMI ferait mieux à la place du président de la République, François Hollande. Il serait suivi par Alain Juppé (53%), tandis que Nicolas Sarkozy et Manuel Valls arrivaient derrière, avec 49 et 48%.

"La direction du Parisien Magazine revendique un choix éditorial, estimant que ce n'était pas possible de publier ce sondage, parce que, selon elle, il aurait fallu dans un même temps poser la question : 'êtes-vous pour ou contre le retour de DSK ?' L'enquête a donc été jugée trop politicienne et peu digne d'intérêt", ajoute France Info sur son site internet.

DSK jugé courant 2014. DSK avait été arrêté le 14 mai 2011 et accusé d'agression sexuelle à New York alors qu'il était donné favori à la présidentielle de l'année suivante. Les poursuites pénales avaient été abandonnées le 23 août 2011 en raison de doutes sur la crédibilité de Mme Diallo. La procédure civile aux Etats-Unis avait pris fin un an et demi plus tard, le 10 décembre 2012, avec la signature d'un accord financier secret. Mais DSK devrait être jugé courant 2014 devant le tribunal correctionnel de Lille aux côtés d'une douzaine d'autres mis en examen dans l'affaire de proxénétisme dite du Carlton.