DSK : après le Carlton, la politique ?

  • A
  • A
DSK : après le Carlton, la politique ?
En privé, Dominique Strauss-Kahn ne cache pas ses critiques envers le gouvernement.@ MAXPPP
Partagez sur :

COULISSES - Attendant d'être fixé dans le dossier Carlton, il ne s’interdit plus de parler politique.

La phrase. "Il n'y aura pas une année de plus sans DSK".  Voilà ce que confie à Europe 1 l’un des plus proches amis de l’ancien directeur du FMI. Pour Dominique Strauss-Kahn, "il ne s'agit pas d'un retour à la politique active ni à Sarcelles ni ailleurs", s'empresse de préciser cette source, mais d'une prise de parole, d'une intervention dans le débat public sur la politique française.

DSK multiplie les critiques... Ceux qui côtoient régulièrement Dominique Strauss-Kahn confirment qu'il ne s'interdit plus de parler politique. Et ses avis sont souvent critiques concernant la politique du gouvernement. Ce qui fait notamment grincer des dents DSK ? "L’absence de ligne stratégique et l’amateurisme sur le dossier européen", rapportent deux de ses visiteurs réguliers. L’ex-ministre de l’Economie pointe aussi du doigt un "manque d'engagement et de crédibilité" de l'actuel pouvoir.

>> A LIRE AUSSI - Carlton : trois cas de figure pour DSK

…En privé. Bien sûr, il ne faut pas s'attendre à ce que DSK tienne de tels propos en public avant la fin définitive de ses ennuis judiciaires. L'extinction de l'affaire de New York est une étape importante, mais il reste encore celle du Carlton. Il saura d’ailleurs mercredi si le volet français de sa saga judiciaire peut être refermé et sa mise en examen levée dans cette affaire de proxénétisme.

>> Sofitel : comment DSK a vécu l'accord

En attendant, DSK continue de parler politique en privé, ou avec des dirigeants économiques qui lui accordent toujours une forte crédibilité ou dans le cadre éloigné de conférences à l'international par le biais de sa société de conseil.