Dray préfère le rock à La Rochelle

  • A
  • A
Dray préfère le rock à La Rochelle
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Julien Dray se rend à Rock en Seine ce week-end, plutôt qu’à l’université d’été du PS.

"Je ne suis pas à La Rochelle" pour l’université du Parti socialiste, a assumé Julien Dray sur Europe 1 vendredi. "Je dois aller à Rock en Seine. Je suis vice-président de la région chargé de la culture", a-t-il tenté de justifier. Mais, a-t-il tenté de rassurer, "je ne suis pas bougon", avant d’avouer qu’il avait du mal à trouver sa place aujourd’hui au sein du PS.

"Je n’ai pas oublié"

"J’ai pris un certain nombre de distances, parce qu’il s’est passé un certain nombre de choses et que je n’ai pas oubliées", a-t-il finalement expliqué, faisant référence à l’affaire qui l’a ébranlée l’an dernier. Le député PS de l'Essonne avait fait l'objet d'une enquête pour des mouvements de fonds suspects, avant d'être réintégré dans la campagne des régionales comme tête de liste socialiste dans le département du sud francilien. Il en avait été écarté à la suite de l'affaire.

"J’ai ma place", affirme-t-il, avant d’ajouter : "mais j’attends parce qu’il y a encore des choses qui doivent être réparées de mon point de vue". Pour autant, Julien Dray a assuré rester "un homme de gauche" mais être "moins un homme de parti aujourd'hui".

L'intégralité de l'interview :

"Les choses sont loin d’être jouées"

Quant aux récents sondages qui donnent les membres du Parti socialiste en bonne position pour la présidentielle de 2012, Julien Dray a estimé que "les choses sont loin d'être jouées". Le député de l’Essonne a assuré qu'"il faut se garder de vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué et qu'il faut être prudent par rapport à ces sondages qui vont et qui viennent", rappelant les sondages qui donnaient Lionel Jospin gagnant en 2002.