Dray ne devrait pas être renvoyé en correctionnelle

  • A
  • A
Dray ne devrait pas être renvoyé en correctionnelle
Partagez sur :

Le député pourrait faire l'objet d'un rappel à la loi, selon Le Monde. Son avocat, joint par Europe 1, n'a cependant pas confirmé.

La perspective d’un procès semble s’éloigner pour Julien Dray. Selon Le Monde.fr, le procureur de Paris aurait décidé de ne pas renvoyer le député socialiste de l’Essonne devant un tribunal correctionnel. Il aurait préféré lui faire un simple rappel à la loi, une solution intermédiaire. L'information n'a cependant pas été confirmée par l'avocat de Julien Dray, joint par Europe 1.

La décision de la justice devrait être officielle avant la fin de la semaine. Le parquet de Paris a prévenu, dans l'immédiat, qu'"il n'y avait pas de décision prise en l'état". Le rapport dévoilé par Le Monde serait "un document interne qui n'a pas vocation à atterrir dans les mains de la presse".

L’enquête préliminaire, qui a débuté il y a un an pour "abus de confiance", concerne des mouvements de fonds suspects entre les comptes de Julien Dray et des associations comme Sos-Racisme ou la Fidl. Elle n’aurait pas mis "en évidence un train de vie personnel dispendieux", selon Le Monde. Le rapport du procureur de Paris évoque aussi "les remboursements intervenus, l'absence de plainte de la part des associations concernées qui n'estiment pas avoir subi de préjudice et la relative modicité des sommes en jeu".

Julien Dray a toujours clamé son innocence. Parlant de simples prêts qu'il a remboursés, le député socialiste a assuré n'avoir bénéficié d'aucun enrichissement personnel, réfutant tout malversation.

Julien Dray s'était confié à Europe 1 mercredi matin. Ecarté par le Parti socialiste de la campagne des régionales, il avait assuré : "Même si je ne suis pas poursuivi, ils sont capables de trouver un autre prétexte, le PS est contre moi".

> Dray de retour pour les régionales ?