08/11/2017 - 09h33

Douglas Kennedy : "Trump n'est pas un président, c'est un gangster"

Il y a un an, jour pour jour, Donald Trump était élu à la tête des États-Unis d'Amérique. Douglas Kennedy, écrivain américain à succès et fervent démocrate, n'a toujours pas digéré cette accession au pouvoir. "Ils ont volé l'élection, grâce à M. Poutine", déplore-t-il dans Melting Pop, sur Europe 1. Le romancier fait ainsi référence à l'enquête sur les soupçons d'ingérence russe lors de la campagne présidentielle américaine.

Guerre entre Amérique profonde et élite. "Pour moi, Trump n'est pas un président, c'est un gangster", affirme l'écrivain, qui dénonce le comportement du président des États-Unis. Douglas Kennedy explique que la victoire de Donald Trump le 8 novembre 2016 est une "revanche des hommes blancs contre une société multiculturelle et progressiste". "Depuis les années 1970, il y a une guerre culturelle, créée par Nixon. D'un côté, une vraie Amérique profonde, une majorité silencieuse, et de l'autre côté les élites, des snobs. On vit avec cette guerre", constate l'écrivain.