Dette de l’UMP : "ce n’est pas une surprise"

  • A
  • A
Dette de l’UMP : "ce n’est pas une surprise"
Dominique Dord, député-maire UMP d’Aix-les-Bains et ancien trésorier de l’UMP@ DR
Partagez sur :

VOTRE CHOIX D’ACTU DU 9 JUILLET – Un audit financier estime la dette de l’UMP à 75 millions d’euros.

Chaque jour avec "Votre choix d’actu", Europe 1 vous propose de définir un thème qui sera approfondi dans Europe midi – Votre Journal animé par Wendy Bouchard.

Dès 9h, rendez-vous sur la page d’accueil d’Europe1.fr pour voter. Vous pouvez le retrouver sur www.europe1.fr/Info/Votrechoixdactu

>>> Mercredi 9 juillet, vous avez été 62% à faire "Votre choix d’actu"  sur la dette de l’UMP. Dominique Dord, député-maire UMP d’Aix-les-Bains et ancien trésorier de l’UMP expliquait dans Europe midi – Votre journal que le résultat de l’audit financier n’était "pas une surprise".

Dominique Dord explique en effet que cette dette est en grande partie liée à l’achat du siège du parti rue de Vaugirard. Cet investissement de 40 millions d’euros "peut paraître énorme mais c’est une entreprise d’une centaine de personnes qu’il faut héberger en plein cœur de Paris" remarque l’ancien trésorier. De plus, selon lui, le crédit à rembourser "ne serait pas plus élevé" que le loyer de l’ancien siège du parti, rue de la Boétie. "Il vaut mieux être propriétaire que locataire" ajoute-t-il. Dominique Dord évoque un emprunt "sain" et "en partie amorti".

L’ancien trésorier reconnaît en revanche que la situation était "catastrophique pendant les campagnes de 2007 et de 2012". Selon lui, Eric Woerth, qui fut son prédécesseur "avait remonté la pente à raison d’une dizaine de millions d’économies par an".  Il avoue qu’il faut encore consentir à quelques efforts "et purger l’UMP de ses dépenses abusives et inutiles".

Dominique Dord espère que le parti "revienne à l’équilibre financier en 2017".