Des élus de gauche veulent une "primaire des idées" avant une "primaire des candidatures"

  • A
  • A
Des élus de gauche veulent une "primaire des idées" avant une "primaire des candidatures"
@ Thierry Zoccolan / AFP
Partagez sur :

Le PS et Europe Ecologie-les Verts doivent définir ce week-end les conditions de leur participation à une primaire des gauches et des écologistes.

Plusieurs élus de gauche appellent jeudi à la tenue d'une "primaire des idées" avant une éventuelle "primaire des candidatures", désormais jugée impossible par un de ses instigateurs, Daniel Cohn-Bendit, dans une tribune publiée sur le site Internet du JDD.

Frondeurs et autres figures de l'aile gauche. Parmi les signataires? figurent le porte-parole du PCF Olivier Dartigolles, celui d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) Julien Bayou, Pierre Larrouturou de Nouvelle Donne et les "frondeurs" du PS Jérôme Guedj et Fanélie Carrey-Conte. "Depuis quelques semaines, nous avons accepté de participer à un processus ouvert de toutes les forces politiques de la gauche et des écologistes, pour construire ensemble la primaire de la gauche. Nous pensons que c'est le bon outil pour relever une gauche en lambeaux, pour sortir de l'ornière annoncée de 2017. Cette primaire a vocation à élire une candidate ou un candidat de gauche et à gagner l'élection présidentielle. Mais aussi, et surtout, à faire revivre les idées progressistes dans l'espace public", écrivent-ils.

Faire émerger un socle commun des exigences". Mais "avant une primaire des candidatures, nous avons besoin d'une primaire des idées. Si nous ne pouvons pas nous rassembler avant tout sur le fond, le rassemblement autour d'une candidature à la présidentielle restera une illusion sans lendemain", selon les signataires. Disant ne pas supporter "les débats sur la réforme du droit du travail ou la déchéance de nationalité" et regrettant que "les réels sujets ne sont toujours pas soulevés", ils demandent des débats "ouverts" pour faire émerger un "socle commun des exigences indispensables pour toute candidatures" préalable à la désignation d'un candidat rassemblant la gauche pour 2017.