Députés en Syrie : "un message de solidarité et d'humanité" pour Gérard Bapt

  • A
  • A
Députés en Syrie : "un message de solidarité et d'humanité" pour Gérard Bapt
Partagez sur :

Trois députés de gauche se rendront en Syrie ce week-end, mais pas "pour une mission politique ou diplomatique", assure l'un d'entre eux sur Europe 1.

INTERVIEW

Le dernier voyage de parlementaires français en Syrie, où ils avaient rencontré Bachar al-Assad en février dernier, avait créé la polémique. Pourtant, trois députés de la majorité comptent s'y rendre samedi prochain et jusqu'au 30 septembre. Gérard Bapt, député socialiste de la Haute-Garonne et président du groupe d'amitié France-Syrie à l'Assemblée nationale, était déjà du voyage en février. "J'y retourne parce que des communautés notamment chrétiennes se sentent aujourd'hui non seulement meurtries, notamment à Alep, mais abandonnées", a-t-il expliqué mardi au micro de Jean-Michel Aphatie sur Europe 1. "C'est un message de solidarité et d'humanité". Pour lui, "il est temps de terminer ce conflit, d'abord pour le peuple syrien".

"Ligne rouge". Pas question pour Gérard Bapt de rencontrer Bachar al-Assad ou son entourage. "Je m'en étais tenu à cette ligne rouge de ne rencontrer aucun responsable de l'appareil militaro-sécuritaire syrien", a-t-il assuré. "Nous rencontrerons des parlementaires, ce qui est normal. Mais nous ne sommes pas là-bas pour une mission politique ou diplomatique. Nous y sommes à titre privé".

"J'ai informé l'ensemble des autorités, le président du groupe socialiste, le président de l'Assemblée nationale, le premier secrétaire du Parti socialiste et l'ensemble des cabinets ministériels concernés", a également indiqué Gérard Bapt.

Outre Gérard Bapt, les deux autres députés qui se rendront en Syrie sont le chevènementiste Christian Hutin, député du Nord, et le radical de gauche Jérôme Lambert, élu de Charente.