Départementales 2015 : l'abstention recule nettement

  • A
  • A
Départementales 2015 : l'abstention recule nettement
@ AFP
Partagez sur :

MOINS DE PARTIES DE PÊCHE - Le taux d'abstention s'est élevé à 49,83% pour le premier tour des élections départementales, selon le ministère de l'Intérieur. 

C'était la grande inconnue de ce premier tour des élections départementales. Les Français ont finalement plus voté que ce qu'annonçaient les instituts de sondage. Le taux d'abstention s'est élevé à 49,83%, selon le ministère de l'Intérieur. A titre de comparaison, elle était de 55,68% au premier tour des cantonales de 2011. 

• Les départements qui ont le plus voté

La Corse-du-Sud ressort comme le département à avoir le plus voté (57,44%), devançant la Corrèze (53,5%), fief du président François Hollande, les Landes (53,42%), le Tarn (52,52%), l'Aude (52,55%), les Pyrénées-Orientales (52,09%), l'Yonne (52,02%), la Lozère (51,79%), le Jura (51,31%) et le Lot (50,54%).

Abstention-par-canton

A l'inverse, la Seine-Saint-Denis apparaissait encore comme le département avec la plus faible mobilisation des électeurs, derrière les Hauts-de-Seine (34,82%), les Yvelines (35,36%), l'Essonne (35,93%), la Haute-Savoie (36,12%), le Haut-Rhin (36,69%), l'Ain (36,89%), le Nord (36,92%), le Val-d'Oise (37,11%) et le Val-de-Marne (37,69%).

• Une élection qui a beaucoup changé

Les élections cantonales sont désormais dénommées "élections départementales". C'est la première fois qu'elles sont organisées dans toute la France sous cette appellation, avec un mode de scrutin totalement inédit - un homme et une femme par canton - et dans des circonscriptions entièrement redessinées. Le 29 mars prochain, 4.108 conseillers départementaux seront élus pour une durée de six ans.

>> LIRE AUSSI - Les résultats département par département

>> LIRE AUSSI - Départementales : le FN poursuit son implantation locale

>> LIRE AUSSI - Départementales : l'UMP veut transformer l'essai

>> VOIR AUSSI - C’est quoi le quotidien d’un conseiller départemental ?