Départementales : "c'est une sanction pour le gouvernement", tacle Chatel

  • A
  • A
Départementales : "c'est une sanction pour le gouvernement", tacle Chatel
@ Europe 1
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le député UMP Luc Chatel analyse dimanche 22 mars sur Europe 1 la victoire de son parti à l'issue du premier tour des départementales.

L'UMP peut se proclamer premier parti de France dimanche soir.  Un électeur sur deux s'est rendu aux urnes pour le premier tour des élections départementales. Les Français ont voté massivement pour l'UMP-UDI, arrivée en tête avec 27,5% des suffrages. Le PS, parti au pouvoir qui craignait une forte déconvenue, est parvenu à limiter les dégâts avec 21,4% des suffrages, derrière le Front national (25%). Les divers droite sont à 6,7%, le Front de gauche 4,7%, les divers gauche 6,7% et EELV 2%.

"Malgré la confusion totale sur les compétences des Départements, un Français sur deux s'est déplacé", analyse d'abord l'ancien secrétaire général de l'UMP. "Il s'est déplacé pour envoyer un message clair au gouvernement : c'est une sanction", analyse-t-il ensuite. Et de conclure : "ils ont placé l'UMP et ses alliés en tête, c'est une signe encourageant pour nous. Cela veut dire que nous représentons l'alternance pour les Français".



>> LIRE AUSSI - Les résultats département par département

>> LIRE AUSSI - Départementales : le FN poursuit son implantation locale

>> LIRE AUSSI - Départementales : l'UMP veut transformer l'essai

>> VIDÉO - C’est quoi le quotidien d’un conseiller départemental ?