Départementales : 314 triangulaires au second tour

  • A
  • A
Départementales : 314 triangulaires au second tour
@ RAYMOND ROIG / AFP
Partagez sur :

Le second tour des élections départementales, dimanche prochain, donnera lieu également à 1.536 duels et même une quadrangulaire.

L'INFO. Dans bien des cantons, rien n'est encore joué. Dimanche prochain, la bataille s'annonce même serrée. Dans 314 cantons, trois listes sont en effet en position de se maintenir au second tour, sachant que le binôme arrivé troisième pouvant décider jusqu'à mardi soir de se retirer de la course. Certains ont d'ores et déjà annoncé un choix en ce sens, à l'instar d'Yves Daudigny, président PS du Conseil général de l'Aisne, qui s'est classé 3e dans son canton.

De même, dans certains duels gauche-gauche, les électeurs n'auront en réalité plus qu'un seul bulletin de vote si le binôme arrivé deuxième se retire, comme cela devrait être le cas dans certains départements franciliens. Le binôme en lice sera donc élu avec... 100% des suffrages exprimés.

Le Front national sera présent dans 772 duels. Un seul canton a vu quatre binômes se qualifier pour le second tour: il s'agit de celui d'Ambazac (Haute-Vienne), où le PS est arrivé en tête (26,93%), juste devant le FN, le PCF et l'UMP-UDI (respectivement 25,32%, 24,36% et 23,39%). A noter que le Front national sera présent dans 772 duels, 297 triangulaires et l'unique quadrangulaire, soit dans plus de la moitié des cantons au total.

Le PS éliminés dans 524 cantons. Le PS et ses alliés sont quant à eux éliminés dans 524 cantons, a précisé lundi matin Jean-Marie Le Guen, alors que Manuel Valls venait de confirmer l'absence de son parti dans "autour de 500 cantons" le 29 mars"Il y a, à peu près, 524 cantons où nous ne serons pas présents au second tour", a déclaré sur iTELE le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement. "Très souvent - la plupart du temps d'ailleurs - parce que nous étions en état de division et nous n'avons pas pu nous maintenir sur le second tour".

>> LIRE AUSSI - Départementales : ce qu'il faut retenir du 1er tour

>> LIRE AUSSI - Départementales : le FN poursuit son implantation locale

>> LIRE AUSSI - Départementales : l'UMP veut transformer l'essai