Déclaration de candidature de Sarkozy : "le plus tôt sera le mieux", déclare Apparu

  • A
  • A
Déclaration de candidature de Sarkozy : "le plus tôt sera le mieux", déclare Apparu
Benoist Apparu.@ François GUILLOT/AFP
Partagez sur :

"Avoir tous les candidats autour de la table" serait "plus claire pour tout le monde", a estimé mardi le député de la Marne.

"Le plus tôt sera le mieux" pour la déclaration de candidature de Nicolas Sarkozy, pour éviter toute "suspicion" sur la primaire de la droite, a estimé mardi Benoist Apparu, proche d'Alain Juppé, alors que le chef des Républicains (LR) tient une réunion publique mardi soir dans le Nord.

9 septembre. "La règle du jeu est connue. Ce n'est pas lui qui l'a instituée. Elle fixe un délai pour se déclarer au maximum le 9 septembre, et une règle spéciale (pour le président du mouvement) : une démission au plus tard le 25 août", a rappelé sur France Info Benoist Apparu, alors que des voix se sont élevées au sein des Républicains pour presser Nicolas Sarkozy d'officialiser sa candidature et quitter la présidence du parti.

Il "est en campagne". "Juridiquement parlant, il n'y a rien à dire. Financièrement parlant, il n'y a aucun problème. Politiquement parlant, le plus tôt sera le mieux. On voit bien que Nicolas Sarkozy est en campagne. C'est naturel d'ailleurs, il est revenu pour ça, il est légitimement candidat", a ajouté le député de la Marne. S'il "écarte" la question de l'utilisation par Nicolas Sarkozy de l'argent du parti, le député de la Marne estime que "si on veut éviter ce type de suspicion pour la primaire, qu'on ait tous les candidats sur la table au plus vite ce sera plus clair pour tout le monde".

11 candidats. Alain Juppé, François Fillon, Bruno Le Maire, Jean-François Copé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Hervé Mariton, Nadine Morano, Frédéric Lefebvre, Geoffroy Didier, Jacques Myard et Jean-Frédéric Poisson ont d'ores et déjà annoncé leur candidature à cette primaire qui aura lieu les 20 et 27 novembre prochains.