Déchéance de nationalité : pour Valls, "Taubira s’est trompée"

  • A
  • A
Déchéance de nationalité : pour Valls, "Taubira s’est trompée"
@ CLEMENS BILAN / AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre était l’invité d'"On est pas couché" samedi soir.

Je crois que c'est très important de marquer quelque chose de définitif envers ces Français qui s'attaquent à ce que nous sommes en leur disant +vous ne faites plus partie de la Nation". Invité exceptionnel d'"On est pas couché" samedi soir, Manuel Valls a défendu mordicus le projet de déchéance de nationalité qu’il porte avec François Hollande. L’occasion, aussi, de recadrer Christiane Taubira, opposée à la mesure.

"Christiane Taubira ne me fait pas peur". "Il ne s'agit pas de cibler les binationaux", mais "des hommes et des femmes qui tuent", a expliqué le Premier ministre. Il a aussi jugé que sa ministre de la Justice s'était "trompée" en jugeant que la déchéance de nationalité contrevenait au droit du sol. "Christiane Taubira ne me fait pas peur", a-t-il insisté avant de reconnaître : "Elle n'aurait pas dûs'exprimer depuis un pays étranger contre la réforme."

Quant à sa formule, également controversée, selon laquelle "expliquer le djihadisme c'est déjà vouloir un peu excuser", le Premier ministre a tenté de tempérer: "Comprendre un projet de mort, un acte terroriste, jamais", mais "analyser, oui".