David Rachline, 26 ans et sénateur FN

  • A
  • A
David Rachline, 26 ans et sénateur FN
@ REUTERS
84 partages

PARCOURS - Le maire frontiste de Fréjus a conquis un siège au Sénat, dimanche, devenant le plus jeune sénateur de la Ve République.

Une victoire historique. A 26 ans, il est devenu le plus jeune sénateur de la Ve République. Elu dimanche au Sénat dans le département du Var, David Rachline, maire de Fréjus, signe une autre grande première historique : avec son élection et celle de Stéphane Ravier dans les Bouches-du-Rhône, le Front national fait son entrée à la Haute assemblée.

>> L'ESSENTIEL - Le Sénat bascule à droite

Cette victoire en suit une autre. Il y a six mois, lors des élections municipales, David Rachline remportait la mairie de Fréjus, quatrième ville du Var, avec 45,2% des voix. Ce proche de Marine Le Pen avait su profiter des déchirements de la droite dans la cité romaine longtemps gérée par l'ancien ministre François Léotard.

Implanté à Fréjus. Du haut de ses 26 ans, David Rachline, né à Saint-Raphaël, connaît bien la ville voisine de Fréjus dans laquelle il s'est implanté lentement mais sûrement. En 2008, il est élu conseiller municipal. Deux ans plus tard, il accède au conseil régional de la région PACA, élu sur la liste conduite par Jean-Marie Le Pen. En 2011, il rate de peu le canton de Fréjus mais est félicité au "paquebot" pour avoir réalisé l'un des meilleurs scores du FN au niveau national : 48,50 % des voix contre le candidat UMP Élie Brun, celui-là même à qui il a ravi la mairie de Fréjus en mars.

Entré au FN à 15 ans. Pendant la campagne municipale, son adversaire socialiste Elsa Di Méo n'avait eu de cesse de présenter David Rachline comme un apparatchik. Il faut dire qu'à 26 ans, David Rachline a déjà dix ans de Front derrière lui. Il a pris sa carte au FN en 2002, à seulement 15 ans, impressionné par la campagne présidentielle de Le Pen père. "J'ai pris alors conscience de problèmes graves, liés à l'immigration, à l'insécurité, au chômage de masse, à l'absence de traitement social de tous ces troubles ", a t-il confié aux Inrocks.

L'adolescent a, en outre, été marqué par les ennuis judiciaires de Catherine Mégret. La maire FN de Vitrolles est alors poursuivie pour discrimination après l'instauration dans sa ville d'une prime de naissance réservée aux Français. Des années plus tard, dans un livre paru en 2008 et exhumé par L'Express, David Rachline défend encore avec conviction cette mesure de préférence nationale, "condition indispensable d'une politique familiale digne de ce nom", écrit-il. Aujourd'hui, le maire de Fréjus précise que la prime à la naissance ne figure pas dans son programme. Le FN version Marine Le Pen et la stratégie de dédiabolisation du parti sont passés par là. Il faut faire oublier les mauvais souvenirs de Marignane, Toulon et Vitrolles.

david-rachline-marine-le-pe

Proche de Marine. David Rachline fait partie de ces jeunes pousses qui ont gravi les échelons rapidement au FN. Après avoir fait ses preuves au sein du Front national de la jeunesse dans le Var, il participe activement à la dernière campagne présidentielle de Jean-Marie Le Pen en 2007. Un an après, il prend la tête du FNJ national. Après avoir été adoubé par Le Pen père, David Rachline se rapproche de sa fille et devient le conseiller web de Marine Le Pen, un poste qu'il occupe toujours aujourd'hui. Celui qui fait aujourd'hui partie de la garde rapprochée de la présidente du FN aime à dire qu'il a "une affinité toute particulière" avec elle. "Marine a une aptitude à montrer le visage des militants du Front et de nos idées tels qu'ils sont réellement et pas comme on les présente d'habitude. Je me sens à l'aise avec elle, elle a des idées un peu plus tournées vers l'avenir qu'un certain nombre d'autres personnes", confiait-il aux Inrocks en 2009.

"Un parfum de victoire à Fréjus". Ce passionné de Formule 1, qui a lâché ses études à 18 ans pour consacrer sa vie au FN, maîtrise les réseaux sociaux. Il a été responsable de la communication numérique du FN, et a rédigé les tweets de Marine Le Pen. "Les gens nous sont beaucoup plus favorables sur Facebook. Sur Twitter, c'est beaucoup plus compliqué", estime David Rachline, interrogé par Var Matin. Blog personnel, page Facebook, compte Twitter, le maire de Fréjus n'avait négligé aucun réseau social pendant sa campagne.

Six mois et des polémiques. A Fréjus, ville très lourdement endettée, David Rachline se félicite depuis son arrivée aux affaires d'avoir gardé "un taux d'imposition constant" et de faire "davantage avec moins d'argent". Mais après avoir diminué la subvention d'un centre social de la ville, il a récemment retiré la délégation à l'association qui en était gestionnaire, lui reprochant sa "politisation". Autre reproche de l'opposition, celui de favoritisme, alors que David Rachline a employé pour une étude sur les finances de la ville un jeune homme proche du FN qui a créé sa société à l'occasion des municipales, et une société événementielle tout aussi proche du parti pour organiser des concerts cet été.

Enfin, le dossier d'une mosquée en construction à Fréjus est aussi l'objet d'une polémique: après avoir promis un référendum pendant l'élection municipale, David Rachline a tempéré en attendant de voir l'issue de recours s'y opposant. Il se voit accusé, sur sa droite, de trop de mansuétude à l'égard des musulmans de la ville.