Daubresse : "pas d'ostentation" au meeting de Sarkozy

  • A
  • A
Daubresse : "pas d'ostentation" au meeting de Sarkozy
@ Reuters
Partagez sur :

3 QUESTIONS A - Le député-maire de Lambersart, la ville du Nord où Nicolas Sarkozy tiendra meeting jeudi, a répondu aux questions d'Europe1.fr.

Pour Nicolas Sarkozy, la campagne pour la présidence de l'UMP débute jeudi à 18h30, à Lambersart, dans le département du Nord. L'ancien président a choisi cette ville de l'agglomération lilloise pour tenir son premier meeting. Le député-maire de Lambersart Marc-Philippe Daubresse, qui a été ministre de la Jeunesse de Nicolas Sarkozy, explique ce choix à Europe1.fr.

>> LIRE AUSSI - Pourquoi Sarkozy a choisi Lambersart pour son premier meeting

Pourquoi Nicolas Sarkozy vient-il à Lambersart ?

D'abord pour le Nord-Pas-de-Calais, puisque c'est une région dans laquelle les socialistes ont tous les leviers locaux depuis cinquante ans et qui est en plein marasme économique. C'est aussi une région que veut conquérir Marine Le Pen, à quelques encablures de la présidentielle.

C'est également ici que l'on a créé l'Union en mouvement, qui a permis de faire naître l'UMP, il y a plus de dix ans. Lambersart est aussi à un kilomètre à vol d'oiseau de la maison natale du général de Gaulle qui, dans des circonstances tragiques, a permis de sortir la France du déclin.

Enfin, nous avons une salle qui a la bonne jauge, qui peut accueillir 2.000 personnes, et, petit clin d'œil, qui est attenante à un parc qui porte le nom de Jean-Louis Borloo !

Concrètement, qui a pris en main l'organisation du meeting ?

La fédération UMP n'a pas le droit de le faire, puisqu'elle doit respecter l'égalité entre les différents candidats. L'essentiel de l'organisation est assurée par une équipe de Jeunes populaires qui est autour de moi. On s'est mis d'accord avec Daniel Fasquelle, le député-maire du Touquet, pour mettre nos équipes en commun.

Nous avons de petits moyens. La salle est louée au prix délibéré par le conseil municipal, j'y rajoute une prestation de régie son et lumière, ce que font habituellement toutes les associations qui louent la salle. En revanche, il est logique que la municipalité assure l'ordre public et la circulation, comme on le ferait pour n'importe quel grand évènement.

Que va dire Nicolas Sarkozy ?

Il a déjà expliqué le sens de sa démarche sur France 2. Je pense qu'il va faire un discours fondateur, d'environ 40 minutes, qui va permettre d'affirmer les différentes valeurs qu'il veut promouvoir, et peut-être les contours d'une future formation politique qui rassemblerait au-delà des frontières actuelles de l'UMP et même de nos alliés centristes.

On n'est pas du tout dans une logique people, on ne vient pas faire une galerie de portraits. Il n'y aura pas d'ostentation, la salle sera aménagée sobrement.

>> INFOGRAPHIE - Voici la nouvelle galaxie Sarkozy