Dati repart en guerre contre Fillon

  • A
  • A
Dati repart en guerre contre Fillon
@ Maxppp
Partagez sur :

Dans une lettre ouverte, elle exhorte François Fillon à renoncer à "sa" circonscription.

Rachida Dati n'a, semble t-il, plus rien à perdre. Dans une lettre ouverte publiée dans le Mondede mardi, l'ancienne Garde des Sceaux demande à François Fillon de renoncer à briguer la 2e circonscription de Paris pour les législatives de 2012 qu'elle vise également. Et la maire du 7e arrondissement ne mâche pas ses mots. "Vous êtes le seul à posséder la solution au problème que vous avez créé. Au nom de notre famille politique, au nom des valeurs dont vous vous réclamez, je vous le demande solennellement, refusez la facilité, car Paris et les Parisiens aiment le courage", écrit l'ancienne Garde des Sceaux.

"Cela aurait pu être une bonne nouvelle, s'il s'était agi de montrer aux Parisiens qu'on peut partager une expérience politique, sans pour autant rechercher le confort et la facilité. Cela aurait pu être une bonne nouvelle, s'il s'était agi de prendre des risques pour ses idées. Mais vous n'avez pas fait ces choix, et votre arrivée n'est finalement pas une bonne nouvelle. C'est une faute, une faute triste", lance vacharde, Rachida Dati.

La "résistante" contre le "puissant"

Rachida Dati, qui a multiplié ces derniers mois les sorties virulentes contre le "parachutage" de François Fillon, se fait ensuite menaçante : "vous m’avez placée, vous-même, face à mon devoir de résistance". Et la députée européenne de poursuivre : votre arrivée à Paris est "le retour d’une manière de faire de la politique, celle qui soumet les règles et les usages aux pressions de l’ambition solitaire des puissants". Elle estime qu'en la privant de la circonscription qu'elle vise, François Fillon saborderait ce que Nicolas Sarkozy a fait en la nommant elle, qui est issue de l'immigration, au poste de ministre de la Justice dans le premier gouvernement du quinquennat.

Une missive intervient alors que les sondages donnent le Premier ministre largement gagnant en cas de duel. Selon un sondage Ifop paru le 11 décembre dans Le Journal du Dimanche, François Fillon obtiendrait 39% des voix contre 8% pour Rachida Dati.