Dati, Guaino, Wauquiez et Peltier refusent une UMP "centriste"

  • A
  • A
Dati, Guaino, Wauquiez et Peltier refusent une UMP "centriste"
Rachida Dati, Laurent Wauquiez, anciens ministres, Henri Guaino, ex-conseiller spécial de Nicolas Sarkozy à l'Elysée, et Guillaume Peltier, co-fondateur de la Droite forte, premier courant, sarkozyste, de l'UMP, estiment tous quatre qu'il y a "urgence à sauver la droite" et dénoncent "la démission idéologique de l'UMP".@ REUTERS
Partagez sur :

Plusieurs personnalités de l'UMP signent un appel pour une droite plus à droite.

Quatre personnalités de l'UMP, qui ont en commun de refuser "une droite centriste" mais au contraire veulent "une droite qui assume son identité", lancent un appel pour "une révolution des valeurs", dans l'hebdomadaire Valeurs actuelles, en kiosque jeudi.



Rachida Dati, Laurent Wauquiez, anciens ministres, Henri Guaino, ex-conseiller spécial de Nicolas Sarkozy à l'Elysée, et Guillaume Peltier, co-fondateur de la Droite forte, premier courant, sarkozyste, de l'UMP, estiment tous quatre qu'il y a "urgence à sauver la droite" et dénoncent "la démission idéologique de l'UMP".

Laurent Wauquiez dénonce par exemple le "gloubi-boulga" dans lequel s'enfonce selon lui "toute une partie de la classe politique qui n'ose plus assumer et défendre ce que nous sommes". "Nous refusons la voie portée par certains d'une fusion avec le MoDem et l'UDI avant même d'avoir réfléchi à nos idées. C'est une fuite en avant vers une sorte de radical-socialisme où nous achèverions de nous renier", détaille le fondateur de la Droite sociale, deuxième courant du parti.