Dati bec et ongles contre les "héritiers"

  • A
  • A
Dati bec et ongles contre les "héritiers"
@ capture écran
Partagez sur :

RAchida Dati s'est défendue bec et ongles vendredi contre les attaques dont elle s'estime la cible.

L'eurodéputée Rachida Dati, en conflit avec François Fillon pour une circonscription parisienne, s'est défendue bec et ongles vendredi contre les attaques dont elle s'estime la cible, pourfendant les "héritiers" et les propos "pas élégants".

Assurant avoir "contribué, comme d'autres d'ailleurs, à la victoire" de Nicolas Sarkozy en 2007, l'ex-garde des Sceaux a jugé sur i-TELE "un peu agaçant - c'est devenu des éléments de langage, pour ne pas dire pire - d'être réduite à des talons aiguille, du rouge à lèvres ou de la légèreté".

Elle a assuré que son implantation dans le VIIe arrondissement de Paris, dont elle est maire depuis 2008, s'est faite "dans la perspective des législatives. C'était très clair".