Darmanin : Philippe appelle à respecter "la parole du plaignant comme la présomption d'innocence"

  • A
  • A
Darmanin : Philippe appelle à respecter "la parole du plaignant comme la présomption d'innocence"
Matignon entend respecter la présomption d'innocence tant que la justice n'aura pas mis en examen Gérald Darmanin. @ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Alors que Gérald Darmanin est visé par une seconde plainte, le Premier ministre a appelé au respect "des droits de chacun, la parole du plaignant comme la présomption d'innocence". 

Edouard Philippe a appelé mercredi à respecter "la parole du plaignant" comme "la présomption d'innocence" après l'annonce d'une nouvelle enquête visant le ministre Gérald Darmanin pour abus de faiblesse, réaffirmant "la même" position voulant qu'un ministre puisse rester au gouvernement tant qu'il n'est pas mis en examen.

"Laisser travailler la justice". Sollicité par l'AFP sur cette plainte, Matignon a indiqué que "le Premier ministre a posé une règle générale et sa position reste la même". "Il rappelle qu'il est important de laisser travailler la justice en toute indépendance, de veiller à ce que l'on respecte les droits de chacun, la parole du plaignant comme la présomption d'innocence", ajoute-t-on dans une brève déclaration écrite.

Deux enquêtes à l'encontre de Darmanin. Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin, déjà visé par une enquête pour viol, fait désormais l'objet d'une enquête pour abus de faiblesse après la plainte déposée par une femme mardi à Paris, a appris Europe 1 mercredi de source judiciaire.