Darcos : le travail du dimanche est "nécessaire et moderne"

  • A
  • A
Darcos : le travail du dimanche est "nécessaire et moderne"
Partagez sur :

"Quel bon sens y aurait-il à ce qu'on n'ouvre pas le dimanche ?", s'est interrogé le ministre, à quelques jours de l'examen d'un projet de loi, à l'Assemblée.

Le projet de loi qui prévoit l'autorisation de travailler le dimanche,qui sera examiné à l'Assemblée la semaine prochaine, est un texte "nécessaire, moderne, et qui correspond à l'attente d'une partie des Français" a affirmé le nouveau ministre du Travail, Xavier Darcos, invité d'Europe 1 vendredi matin. Selon lui, autoriser les salariés à travailler le dimanche est une question "de bon sens".

"Le principe du repos dominical n’est pas remis en cause mais il y a des zones [….] touristiques [...] où il est conséquent de travailler le dimanche", a précisé le ministre du Travail, rejetant la possibilité que le texte s'applique à des "communes". Selon lui, le parti socialiste, qui "a un problème avec le travail", mène "une opposition obtuse" à ce texte. "On va réguler ce qui aujourd’hui est fait de manière assez anarchique", a-t-il encore affirmé.

Interrogé sur le dossier des retraites, le nouveau ministre a affirmé qu'il était en train de "remettre le dossier sur la table". Il juge "pas raisonnable de rester bloqués" sur l'âge actuel du départ à la retraite, et précise que le "président de la République [...] a donné le milieu de l’année 2010 comme échéance".

Revenant sur l'organisation de son ministère, où il travaille avec trois secrétaires d'Etat, Xavier Darcos a affirmé avoir "une très grande chance". Fadela Amara, secrétaire d'Etat à la politique de la ville, Nadine Morano, chargée de la Famille et de la Solidarité, et Nora Berra, chargée des aînés, sont "trois filles formidables", a affirmé le ministre. "Quand ça n'ira pas, ce sera ma faute, et quand il faudra donner de grandes impulsions, ce sera ma responsabilité aussi" a détaillé Xavier Darcos.