Dany Boon appelle à voter contre le FN à Hénin-Beaumont

  • A
  • A
Dany Boon appelle à voter contre le FN à Hénin-Beaumont
Partagez sur :

Pour le réalisateur de Bienvenue chez les Ch’tis, "le Front National véhicule des idées à l'opposé" de l’identité régionale nordiste.

"Quoi qu'il se soit passé dans votre ville, quelles que soient vos colères et vos frustrations, rien ne justifiera jamais de voter pour un parti d'extrême droite. J'appelle donc à voter contre le Front National au deuxième tour des municipales d'Hénin-Beaumont ce dimanche", a déclaré vendredi Dany Boon.

S’adressant directement aux habitants d’Henin-Beaumont, le réalisateur de Bienvenue chez les Ch’tis a ajouté : "Le Front National véhicule des idées à l'opposé de notre identité régionale. Le Nord Pas-de-Calais a toujours été une terre d'accueil, de tolérance, de respect de l'autre et de ses différences".

Le parti de Jean-Marie Le Pen a immédiatement répondu à ces propos par la voix de son candidat Steeve Briois. Dans un communiqué, il a invité l’humoriste à "quitter Los Angeles pour venir s'installer et vivre à Hénin-Beaumont, chez les Ch'tis, à y payer des impôts locaux avant de s'immiscer dans une situation locale qu'il ne connaît pas". Il lui demande également de "faire un don à la commune d'Hénin-Beaumont", fortement endettée par la gestion dispendieuse de l'ancien maire PSGérard Dalongeville, par ailleurs mis en examen début avril dans une affaire de fausses factures présumées.

Par ailleurs, environ 200 personnes ont manifesté vendredi contre le FN, à Hénin-Beaumont, à l'appel d'un collectif citoyen. Aux cris de "Abstention, collaboration", le collectif citoyen "Ouvrir les yeux", a été rejoint par des militants des Verts et de l'UEJF (Union des étudiants juifs de France). "Le mot d'ordre, c'est pas de haine, pas d'animosité", a expliqué Abdel Baraka, porte-parole du mouvement, qui souhaite "ouvrir les yeux des gens sur le FN".

La liste du FN sur laquelle figure en deuxième position Marine Le Pen est arrivée dimanche dernier largement en tête du premier tour avec 39,3% des voix, devant celle du divers gauche Daniel Duquenne (20,2%).