Dans les coulisses du débat Copé-Fillon

  • A
  • A
Dans les coulisses du débat Copé-Fillon
@ REUTERS
Partagez sur :

MEDIAS - Les deux prétendants à la présidence de l'UMP s'affrontent jeudi sur France 2.

• Où et quand ? Dans l'émission Des paroles et des actes, présentée par David Pujadas, jeudi à 20h35 sur France 2.

David Pujadas présente Des paroles et des actes, jeudi soir. 930x620

© FRANCE 2

• Un grand oral de 30 minutes. Chaque candidat sera d'abord seul face à Nathalie Saint-Cricq, François Lenglet et Jeff Wittenberg. Le premier à essuyer les plâtres sera François Fillon, selon le tirage au sort effectué vendredi. L'ancien Premier ministre répondra aux questions des trois journalistes pendant 30 minutes. Puis ce sera au tour de Jean-François Copé. Leur vision de l'UMP, l'héritage laissé par Nicolas Sarkozy ou encore leurs programmes économiques devraient être largement abordés.

• Pas de caméras dans les loges. Pendant cette première partie de l'émission, on ne verra pas la mine de Jean-François Copé ou François Fillon pendant que son rival est sous le feu des questions. Les deux candidats à la présidence de l'UMP ont expressément demandé à ne pas être filmés dans leur loge.

15.09-débat-primaire-PS_930

• Les pupitres sont de retour ! On les avait laissés lors des débats télévisés organisés pendant la primaire socialiste. A la demande expresse des deux candidats et pour éviter un face-à-face, Jean-François Copé et François Fillon répondront ensuite pendant 30 minutes aux questions de David Pujadas, debout derrière deux pupitres.

• Y aura-t-il vraiment débat ? C'est dans cette partie "pupitres" de l'émission que les deux hommes pourront échanger. Mais dans un camp comme dans l'autre, les règles de non-agression sont claires. Pas question que l'échange vire à la confrontation. Et le tutoiement sera évidemment de rigueur. "On va se tutoyer, je ne vais pas l’appeler Monsieur le Premier Ministre", confie à Europe 1 Jean-François Copé. "On ne va pas s’engueuler, on s’est parlé avant, ce ne sera pas un débat", renchérit son rival, François Fillon.

"Ce sera un véritable débat, tempère David Pujadas. "Ils seront face à face, se parleront, se répondront. Soit ils se tourneront vers moi, soit ils se parleront l'un à l'autre. Mon rôle consistera à favoriser le dialogue", assure le présentateur de DPDA, dans une interview à TV Magazine. A défaut d'échanges musclés, les téléspectateurs pourront observer les mimiques et gestes de chacun. "Il y aura des plans de coupes, la désapprobation ou l'approbation de l'autre candidat est une information", fait observer le rédacteur en chef de l'émission, Gilles Borstein, au Nouvel Observateur.