Dalongeville refuse d'être "le vilain petit canard"

  • A
  • A
Dalongeville refuse d'être "le vilain petit canard"
@ MAXPPP
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Condamné à trois ans de prison ferme, l'ex-maire PS d'Hénin-Beaumont veut que "la vérité soit dite". Le Foll lui répond.

"On veut me faire taire". Le tribunal correctionnel de Béthune, dans le Pas-de-Calais, a condamné lundi Gérard Dalongeville à quatre ans de prison, dont trois ans ferme, et à 50.000 euros d'amende. L’ancien maire socialiste d'Hénin-Beaumont, qui a fait appel, a réagi à cette décision de justice sur Europe 1, mardi matin : "on veut me faire taire car dans ce tribunal de Béthune, il y a un juge corrompu, Pierre Pichoff, je suis le seul à avoir évoqué ce dossier et il ne fallait pas que j’en parle… Et on a une fédération du PS dans le Pas-de-Calais qui est elle aussi corrompue, on veut m’empêcher d’aller plus loin. Je suis le vilain petit canard", a-t-il estimé, avant de promettre des révélations sur le système de financement occulte du PS : "il faut que la vérité soit dite et que l’on ne m’accable pas avec des choses qui ne me regardent pas. Je suis à la disposition de la justice de Lille. D’autres personnes sont prêtes à témoigner, comme des élus socialistes qui ont touché, par exemple, 100.000 euros pour le siège du PS local".

>> A LIRE AUSSI : Dalongeville, un candidat qui menace



Le Foll : "Pas de problème Manuel Valls au...par Europe1fr

"Une attitude irresponsable". Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, a repris le boulot, comme ses autres collègues du gouvernement, lundi, lors d’un séminaire organisé à l’Elysée. Mardi matin, il était l’invité d’Europe 1, notamment pour commenter la condamnation à de la prison ferme de Gérard Dalongeville, l’ancien maire socialiste d'Hénin-Beaumont. "Je crois me rappeler qu’on l’a exclu du PS quand François Hollande était Premier secrétaire. Son attitude est irresponsable. Il y a eu une condamnation, et elle est claire. Il a cherché à prouver, au travers un livre, tout un tas de système pour essayer lui-même de s’innocenter. Il a une responsabilité, la justice vient de le dire. Quand on est un homme politique, quand on est un homme, on doit assumer ses responsabilités", a déclaré ce proche de François Hollande.