Crise migratoire : Fillon veut proposer "une frontière européenne" sur le modèle des États-Unis

  • A
  • A
Partagez sur :

Le candidat de la droite à la présidentielle veut proposer aux pays de l'espace Schengen de renforcer leurs contrôles aux frontières.

INTERVIEW

Alors que la gestion des flux migratoires qui entrent à l'intérieur de l'UE interroge la pérennité de l'espace Schengen, que certains politiques comme Marine Le Pen veulent supprimer, François Fillon souhaite quant à lui redéfinir la nature des frontières de l'UE. "On a déjà restauré le contrôle aux frontières intérieures (de l’UE). Allez à Menton, vous avez un contrôle à la frontière qui reconduit chaque jour en Italie des centaines et des centaines de migrants entrées de façon illégale", a relevé le candidat LR à la présidentielle au micro d'Europe 1 lundi matin.

Une "nouvelle zone de Schengen". "Je propose des frontières européennes. Je propose que l’on définisse un cahier des charges", a encore déclaré François Fillon, évoquant "une frontière européenne dans lesquelles je n’inclus que les pays qui acceptent la contrainte de cette frontière et qui acceptent de la surveiller". Pour modèle, le candidat de la droite cite les contrôles aux frontières, réputés particulièrement strictes, aux États-Unis : "Quand vous entrez aux États-Unis aujourd’hui, en général, il faut entre une heure ou une heure et demie pour passer les contrôles de police, parce que c’est serieux. Eh bien, il faut que ce soit la même chose dans la nouvelle zone de Schengen", a fait valoir François Fillon.