Courson : "Tapie perd son sang froid"

  • A
  • A
Courson : "Tapie perd son sang froid"
@ MaxPPP
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le député UDI est le premier à avoir contesté l’arbitrage dans l’affaire Tapie.

Charles de Courson, député UDI de la Marne, est le président de la commission d'enquête parlementaire qui va entendre Jérôme Cahuzac, mercredi. Il est aussi le premier à avoir contesté l’arbitrage dans l’affaire Tapie. Lundi, il était l’invité d’Europe 1 : "je suis un peu étonné des déclarations faites ce matin par Bernard Tapie sur votre antenne. Ce sont des propos injurieux. Il perd son sang froid." Quant à l’hypothèse avancée par l’homme d’affaires d’une volonté de salir Nicolas Sarkozy à travers lui, l’élu estime qu’ "il a toujours mélangé les affaires et la politique à son profit. Ce sont des propos d’un matamore."

>> A LIRE AUSSI : Tapie n'en a "rien à foutre" d'être convoqué

Qui avait intérêt à rendre ce service à Bernard Tapie ? "Pourquoi le président de la République de l’époque a pris cette décision ? A l’heure actuelle, il n’y a que des incertitudes. Si c’est en échange de son appel à voter pour Sarkozy, cela ne tient pas, car quand Tapie vote pour vous, il vous fait perdre des voix", a-t-il estimé.

Quant au propos de Stéphane Richard, qui a assuré lundi que Christine Lagarde, dont il était le directeur de cabinet à Bercy, avait opté "en totale connaissance de cause" pour l'arbitrage, Charles de Courson juge qu’ "il essaie d’atténuer sa responsabilité. Les différents acteurs essaient de renvoyer la responsabilité à d’autres, mais ce sera à la justice d’établir cela."

Regardez l'interview de Charles de Courson: