Coupat : Hollande dénonce une justice "sous pression"

  • A
  • A
Coupat : Hollande dénonce une justice "sous pression"
Partagez sur :

Député socialiste et président du Conseil général de Corrèze, François Hollande a dénoncé une justice "sous pression", au sujet de l'affaire Julien Coupat, dimanche matin, sur Europe 1.

"J’ai trouvé que la ministre de l’intérieur avait été imprudente [...] que l’opération avait été impréparée [...] et que la justice avait été sous pression" a accusé François Hollande, invité du Grand Rendez-Vous Europe 1 / Aujourd'hui en France, dimanche, à propos de "l'affaire Julien Coupat" :

Le député socialiste et président du conseil général de Corrèze a demandé une "explication nécessaire" du gouvernement :

"Le pouvoir joue avec la justice et je pense qu'il a tort de le faire", accuse encore l'ancien premier secrétaire du parti socialiste, qui avait signé une longue tribune sur le site internet slate.fr, titrée "La claque de Tarnac". Nous avons tous besoin de sérénité, d'impartialité et d'indépendance de la justice."

Autre point abordé par François Hollande à une semaine du scrutin européen :le texte conjoint publié par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, dans la presse, dimanche. "C’est un tract de l'UMP et de la CDU [le parti conservateur d'Angela Merkel], qui rappelle les slogans de chacune des formations politiques concernées […]" affirme l'ancien premier secrétaire du PS :

Enfin, le député socialiste a évoqué ses relations avec le leader du MoDem, François Bayrou. Refusant de confirmer son éventuelle participation à un déjeuner les réunissant, contrairement à ce que François Bayrou annonçait plus tôt dans la semaine, François Hollande a jugé que le président du MoDem "se met dans une position solitaire" :