Hollande : un grand rebond dans les sondages

  • A
  • A
Hollande : un grand rebond dans les sondages
François Hollande et Manuel Valls remontent dans les sondages.@ AFP/PATRICK KOVARIK
Partagez sur :

Plusieurs sondages indiquent une forte hausse de popularité de l'exécutif français, et notamment de François Hollande qui grimpe à 50% d'opinions positives.

François Hollande n'avait pas connu cela depuis juillet 2012. Deux sondages publiés mardi indiquent que le chef de l'Etat séduit à nouveau les Français. La cote du président a grimpé de 22 points en un mois pour atteindre 50% d'opinions positives, son meilleur score depuis juillet 2012, selon le tableau de bord Ifop/Fiducial pour Paris Match et Sud Radio réalisé après les attentats du 13 novembre et publié mardi.

Cette très forte progression de l'approbation de l'action du chef de l'Etat -qui avait déjà enregistré une nette hausse en janvier, après les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher (+21 points)- lui permet de repasser au-dessus de la barre des 50%, une première depuis près de trois ans et demi.

Plus haut niveau depuis 2013 pour le président. Dans un autre sondage de TNS Sofres-OnePoint pour Le Figaro Magazine réalisé après les attentats du 13 novembre et diffusé mardi, la cote de confiance de François Hollande bondit de 20 points à 35% et celle de Manuel Valls de 11 points à 43%, 

Devant Sarkozy, Chirac et Mitterrand. Avec ce niveau de confiance, il repasse devant Nicolas Sarkozy mais aussi, lors de leur seconde période à l'Élysée, Jacques Chirac et François Mitterrand, au même moment de leur mandat. Le rebond de François Hollande est généralisé, quoiqu'un peu plus marqué chez les femmes (+23) que chez les hommes (+17), à gauche (+24) qu'à droite (+16) ou au FN (+11).

Valls en bonne forme. Selon ce même sondage, le Premier ministre s'approche lui, avec 43%, d'un niveau atteint pour la dernière fois en février 2015 (48% alors), après les attentats ayant touché Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher.

Ce sondage a été réalisé auprès d'un "échantillon national de 1.000 personnes représentatif de l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus, interrogés en face-à-face leur domicile" du 26 au 28 novembre selon la méthode des quotas.