Corée du Nord : Chatel demande "les sanctions les plus fermes"

  • A
  • A
Corée du Nord : Chatel demande "les sanctions les plus fermes"
Partagez sur :

La France demande au conseil de sécurité des Nations unies de "prendre les sanctions les plus fermes vis-à-vis de la Corée du Nord", a déclaré lundi sur Europe1 le porte-parole du gouvernement Luc Chatel après le nouvel essai nucléaire auquel ce pays a annoncé avoir procédé.

"La France est préoccupée et elle condamne avec la plus grande fermeté cet essai nucléaire. Il s'agit indiscutablement d'une violation à la fois du droit international mais aussi des engagements qui avaient été pris vis-à-vis de la communauté internationale par la Corée du Nord", a déclaré Luc Chatel, lundi sur Europe1. Le porte-parole du gouvernement revenait sur le nouvel essai nucléaire auquel ce pays a annoncé avoir procédé.

"La France demande" au Conseil de sécurité des Nations unies "les sanctions les plus fermes vis-à-vis de la Corée du Nord", a ajouté Luc Chatel. Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira lundi soir pour évoquer ce nouvel essai nucléaire nord-coréen, a annoncé dans la matinée le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

"La seule issue possible vis-à-vis de la Corée du Nord et dans cette région du monde c'est le retour de la Corée à la table des négociations, c'est la dénucléarisation de cette péninsule coréenne, c'est la ligne que défend la France et elle ne peut que le renouveler ce matin", a insisté Luc Chatel.

Le porte-parole du gouvernement a également été interrogé sur l'éventuelle entrée au gouvernement de Claude Allègre, ancien ministre socialiste. La décision "n'est pas prise", a-t-il assuré, tout en soulignant que l'ouverture de l'équipe gouvernementale à des personnalités n'appartenant pas à la majorité "doit continuer". "C'est très important que les gens de bonne volonté soient réunis" pour "mettre en oeuvre des mesures de sortie de crise", a insisté Luc Chatel.

> Retrouvez l'intégralité de l'interview