Copé tente de rassembler les déçus du sarkozysme

  • A
  • A
Copé tente de rassembler les déçus du sarkozysme
Partagez sur :

Roger Karoutchi et Rachida Dati, deux proches de Nicolas Sarkozy, s’apprêteraient à rejoindre le club politique de Jean-François Copé, baptisé "Génération France". Un tremplin pour 2017 pour celui qui ne cache plus son opposition au chef de l’Etat.

"Génération France", c’est le club politique "0% petites phrases, 100% débats d’idées"animé par Jean-François Copé. Un cercle qui rassemble de plus en plus large, notamment en fédérant des déçus du sarkozysme. Deux poids-lourds de l’entourage du chef de l’Etat devraient s’y joindre : Roger Karoutchi et Rachida Dati.

Le secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement est le grand perdant des primaires avant les élections européennes à l'UMP. La ministre de la Justice, candidate à ces mêmes élections, est elle donnée partante du gouvernement. En rejoignant "Génération France", ils se trouveraient dans un groupe dont le chef de file ne cache pas son opposition au président de la République. Objectif : la présidentielle de 2017.

"Copé, la marque est déposée (…) On se forge une colonne vertébrale qui devient de plus en plus solide pour que la machine continue à avancer", a expliqué sur Europe 1 le député Christian Jacob, l’un des proches de Jean-François Copé. Prochain rendez-vous pour montrer cette nouvelle "épaisseur" : le retour à l’Assemblée nationale du texte sur le téléchargement illégal sur internet rejeté début avril alors que la majorité des députés UMP étaient aux abonnés absents. Un couac à effacer pour le président du groupe UMP à l’Assemblée, Jean-François Copé.