Nadia Copé rémunérée via l'Assemblée nationale

  • A
  • A
Nadia Copé rémunérée via l'Assemblée nationale
@ Max PPP
Partagez sur :

PROCHE COLLABORATRICE - Mediapart révèle que Jean-François Copé rémunère sa femme comme assistante parlementaire.

L'INFO. Après les 24.000 euros de billets d'avions payés par l'UMP, le site d'informations Mediapart révèle mercredi que Nadia Copé, épouse du député-maire de Meaux est salariée à l'Assemblée nationale depuis six années, en tant qu'assistance parlementaire de Jean-François Copé. "Quelles sont ses compétences ? Sa plus-value sur le travail parlementaire, alors qu’elle est régulièrement présentée comme psychologue pour enfants ?", interroge Mediapart.

Est-ce légal ? Oui. Un député a le droit d'employer comme collaborateur un membre de sa famille. Mais le règlement de l’Assemblée nationale fixe un plafonnement des salaires à ne pas dépasser pour ces collaborateurs "familiaux", fixé à 4.750 euros bruts maximum par mois. Selon Mediapart, la femme de Jean-François Copé est en règle aujourd'hui. Mais ce plafond a peut-être été dépassé par le passé puisque Nadia Copé ne portait pas le nom de "Copé" à son entrée à l’Assemblée, s’étant mariée en décembre 2011.

Un rôle de conseil. Interrogé par Mediapart, l'entourage de Jean-François Copé assume cette activité parlementaire. "Nadia Copé a un rôle de conseil, c'est même sa première conseillère. Tous les journalistes qui accompagnent Copé dans ses déplacements en train voient bien qu’elle est présente, qu’elle commente, qu’elle relit certains discours". Quel rapport avec le travail parlementaire ? "Elle tient parfois des permanences à Meaux", répondent les proches de l'ancien président de l'UMP.

Copé n'est pas le seul. Au 1er janvier 2012, le député PS René Dosière avait recensé "79 contrats familiaux", sur les plus de 2.000 collaborateurs de l'Assemblée. Selon Mediapart, qui cite des chiffres de la questure de l'Assemblée, "une cinquantaine" de députés avaient signalé salarier leur conjoint et "une autre cinquantaine un membre de leur famille" (ascendant, descendant, cousin....) à l'automne 2013.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

L'INFO POL - L'UMP veut faire la chasse aux fuites internes

LE CHIFFRE - Une dette abyssale de 74,5 millions pour l'UMP

PROPOSITIONS - Parti de la liberté, CEP ou MDR... comment rebaptiser l'UMP ?

L'INFO POL - Non, l'audit de l'UMP ne parle pas de la femme de Copé