Copé présente son équipe de campagne

  • A
  • A
Copé présente son équipe de campagne
Présidence de l'UMP: Copé choisit Chatel et Tabarot pour son "ticket"@ MAXPPP
Partagez sur :

Le député-maire de Meaux a décidé de s’appuyer sur Luc Chatel et Michèle Tabarot.

Discours de candidature dimanche. Présentation de sa garde rapprochée mardi. Dans la matinée, Jean-François Copé a apporté une nouvelle pierre à l’édifice de sa campagne pour la présidence de l’UMP en choisissant Luc Chatel et Michèle Tabarot pour former un "ticket" gagnant.

Lors du congrès des 18 et 25 novembre, les adhérents de l'UMP seront, en effet, appelés à élire pour trois ans non seulement le président du parti, mais également un vice-président délégué et un secrétaire général. Jean-François Copé a donc confié au Figaro Magazineavoir proposé le premier poste à Luc Chatel et celui de secrétaire général à Michèle Tabarot. 

SES COLISTIERS 

• Luc Chatel

luc chatel classe maxppp 930620 24.11.11

© MAXPPP

Comme Jean-François Copé, Luc Chatel est député-maire. Il est élu de Chaumont, en Haute-Marne, ville qu'il a ravie à la gauche en 2008. A 48 ans, l'ex-ministre apporte un soutien de poids à Jean-François Copé, dans la mesure où il dirige la "Droite moderne", une chapelle de l’UMP, régulièrement, en tête chez les sympathisants UMP.

Luc Chatel est également membre de la bande des "Mousquetaires" - ce groupe de jeunes chiraquiens qui se réunissait régulièrement sous le quinquennat Sarkozy autour de Jean-François Copé et de Christian Jacob et comprenait aussi Valérie Pécresse, qui a rallié François Fillon, et Bruno Le Maire, candidat à la candidature UMP.



• Michèle Tabarot

Tabarot930
Tout comme Luc Chatel, Michèle Tabarot, 49 ans, est issue des rangs de Démocratie libérale.

Elle est actuellement déléguée générale de l'UMP en charge de la formation et députée-maire du Cannet. Elle est aussi un personnage-clé de la droite, avec Christian Estrosi et Eric Ciotti, dans les Alpes-Maritimes, l'une des principales fédérations UMP.



• Jean-Pierre Raffarin

raffarin

© MAXPPP

Par ailleurs, s'il est élu en novembre, Jean-François Copé "a demandé à Jean-Pierre Raffarin", ancien Premier ministre et l'un de ses proches amis, "de présider le Conseil national" de l'UMP.

Jean-Pierre Raffarin est lui aussi à la tête d’un courant à l’UMP, celui de "l’Humanisme social" qui regroupe, selon l’ancien Premier ministre, une soixantaine d’élus de droite.



SON EQUIPE DE CAMPAGNE

 • Roger Karoutchi

Roger Karoutchi, sénateur UMP des Hauts-de-Seine 930x620

© MAXPPP

Dans les jours qui viennent, Jean-François Copé devrait également dévoiler son équipe de campagne. Il annonce déjà qu'elle sera composée de deux codirecteurs. Roger Karoutchi et Edouard Courtial. Ancien secrétaire d'Etat aux relations avec le parlement, Roger Karoutchi connaît très bien les députés et sénateurs qui seront appelés à voter en novembre. En outre, cet ancien RPR entend déposé prochainement les bases d'un courant "gaulliste" au sein de de l'UMP. 

• Edouard Courtial

Le député de l'Oise Edouard Courtial

© MAXPPP

L'autre co-directeur de la campagne Copé sera l'ancien secrétaire d'Etat aux Français de l'étranger Edouard Courtial. Le jeune député de l'Oise, 38 ans, est, lui, issu des rangs UDF.

Plusieurs porte-parole et des responsables thématiques devraient également être nommés. Parmi les noms qui circulent figurent, Rachida Dati, mais aussi Valérie Rosso-Debord, une ex-filloniste, et Franck Riester.